French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque The Mandalorian, Casque électronique Premium Star Wars
100.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
gibbs444
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
gibbs444


Féminin Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2021

Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe   Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Nov 2022 - 17:46

Bonsoir, bonne lecture.

On entendit le clic de l’appareil photo en même temps que la sonnette.
 
« Ah, ils sont arrivés. S'écria la mère de Sherlock en s'éloignant de son fils pour aller ouvrir la porte. »
 
Un homme grand, une barbe de plusieurs jours apparut.
 
« Entrez, entrez ! Dit le caméraman, qui avait repris la caméra pour filmer la scène.
-Bonsoir, dit l’homme
-Bonsoir, répondirent les trois Holmes
-Sherlock, je peux te parler ?
-Bien sûre, monsieur Cartwrite »
 
Sherlock se rapprocha de l’homme, qui le prix par l’épaule :
 
« Bon on va parler vite, mais bien. Tu vois la fille là ? Il pointa du doigt une jeune fille qui avait l'air exaspéré. C’est la mienne et j’y tiens beaucoup alors : pas d’alcool ou de drogue quand tu conduis. Tu gardes tes mains dans les poches pendant le film et surtout vous êtes rentré avant minuit sinon j’envoie l’armé et la police vous chercher !
-Papa, s’indigna Alicia.
-On est d’accord ? Demanda monsieur Cartwrite en ignorant sa fille
-Oui, monsieur Cartwrite. Dit Sherlock
-Bien, alors vous pouvez y aller, bonne route ! »
 
Le père d’Alicia s’éloigna de la porte pour les laisser passer. Sherlock attrapa deux casques pour moto et en tendis un à Alicia, qui le prit. Il attrapa ensuite une veste en jean qu’il enfila avant de sortir de la maison.
 
« Attendez deux secondes, dit le caméraman. Prenez le caméscope avec vous, comme sa vous aurez un souvenir pour plus tard. »
 
Le caméscope changea de main. Il filma de la pelouse, un bruit de scooter, puis du goudron qui défilait à toutes vitesse.
 
« Moi, je suis contente que tu es accepté de venir. Cria Alicia pour ce faire entendre. C’est notre première vraie sortie en amoureux. Tu l’as dit à ton frère ?
-Non, dit Sherlock en parlant fort lui aussi, je lui parle plus depuis quelques temps.
-Ah et pourquoi ?
-Je ne t’en avais pas parlé ?
-Non, enfin je ne crois pas me souvenir.
-Depuis qu’il à son poste au gouvernement il se croit au-dessus de nous. Il me répond plus au téléphone. Si je veux lui parler je dois mentir pour être sûre qu’il décroche. Et quand je lui demande s’il compte venir il trouve des excuses à chaque fois !
-Je croyais que tu t’en fichais de ne plus le voir ton frère.
-Oui, enfin pas complétement. Tu sais y’a des fois ou j’aimerais lui parlerais de certaines choses et j’ai toujours l’impression de le déranger. J’ai l’impression que maintenant qu’il à trouver le boulot qu’il voulait, je ne compte plus pour lui. Que je suis juste le petit frère qu’on met au placard et qu’on sort pour les grandes occasions. Alors j’ai décidé de ne plus lui parler, s’il ne faisait pas un effort lui aussi.
-Je ne peux pas te dire que je comprends ce que tu ressens car moi-même je suis fille unique. Mais quand ma mère nous à quitter sa à crée un vide à la maison et j’aimerais vraiment pourvoir le combler. Tu sais s’il arrivait quelques choses à ton frère avant que vous ayez put vous réconciliez tu t’en voudras toutes ta vie. Tu lui en veux d’accord, mais appelle-le ou va le voir et parles en avec lui. Une discussion à cœur ouvert, ça aide tout le monde.
-Ce n’est pas le genre de la famille. »
 
Les deux adolescents se turent et, après un fondu au noir, Alicia filma Sherlock tandis qu’il mettait un antivol sur une mobylette.
Ils se dirigèrent ensuite vers le cinéma. Une personne fit un signe de la main à Alicia :
 
« Tu ne m’avait pas dit qu’on ne serait pas seul.
-Ah ! Je ne te l’ai pas dit ? Dit Alicia de manière innocente. Je croyais pourtant. Bon, ben… Sherlock tu sais quoi ?
-Quoi ?
-On ne seras pas seul au cinéma ce soir. Ça te dérange ?
-Oui, grommela Sherlock
-C’est bien pour ça que je n’ai rien dit. J’avais peur que tu annule. »
 
Un petit groupe s’approcha d’eux. Et après les poignées de main et bise de bonjour. Les jeunes se dirigèrent vers le guichet.
 
L’image disparu pour laisser place à Eurus :
 
« Quand je t’ai vu arriver j’ai trouvé que tu ressemblais comme deux gouttes d’eaux à papa au même âge. Et puis j’ai vu que tu étais accompagné d’une fille. Tu as même payer pour elle. Je devais absolument savoir qui elle était pour toi. »
 
Eurus disparu pour laisser la place aux adolescents :
 
« Bonjour, deux entrées pour le film eXistenZ.
-Vous payer séparément ou ensemble ?
-Ensemble, dit Sherlock.
-Très bien sa fera 5£. »
 
Sherlock paya puis s’éloigna du comptoir pour laisser les autres personnes du groupe payer.
 
De nouveau Eurus apparut à l’écran.
 
« Il fallait que je parle avec elle, que je sache qui elle était vraiment pour toi. Alors j’ai mis en place un plan. Un plan qui allait impliquer le décès de deux personnes même si je ne le savais pas encore. Mais je devais le faire pour toi. Pour te protéger d’elle, pour qu’on reste une famille uni »
 
La vidéo repris sur la mobylette, la caméra filma une forêt noire et opaque qui était répartie de part et d'autre de la route. La lumière baissa rapidement, ne permettant finalement plus que de voir la route en face grâce à la lumière faiblarde du phare.

 
« J’ai adoré le film ! dit Alicia en criant un peu pour être entendu
-Mouais, bof ! répondit Sherlock en parlant lui aussi fort . Dès le début du film on savait ce qui allait ce passé à la fin.
-D’ailleurs tant que j’y penses, merci.
-Pourquoi ?
-Tu ne m’a pas gâché la fin du film. »
 
La mobylette ralentie car en face d’eux il y avait un policier, qui leur faisait signe de s’arrêter. Progressivement le cyclomoteur ralenti pour s’arrêter en face de l’agent.
 
« Bonsoir, je suis désolé mais la route et fermé.
-Pour quelle raison ? demanda Sherlock
-Un camion a eu un accident et c’est couché au milieu des voix. Tu sais comment contourner ?
-C’est avant ou après le prochain embrochement ?
-Entre les deux.
-D’accord, je sais comment rentrer.
-Très bien, soyez prudent. Bonne soirée.
-Bonne soirée, répondirent Alicia et Sherlock »
 
La mobylette se tourna pour revenir sur ces pas puis accéléra progressivement. Sherlock bifurqua à droite quand Alicia s’exclama :
 
« Regarde ! une fête foraine. »
 
En effet sur la droite on pouvait distinguer des manèges à sensation et si on tendait l’oreille on pouvait entendre les bruits qui allait avec.
 
« Et puis tu sens cette odeur, ça me donne envie de manger une barbe à papa.
-Tu veux qu’on s’arrête ?
-On à le temps ?
-Je dirais une heure tout au plus. Estima Sherlock.
-Alors oui, je veux bien »
 
Sherlock bifurqua à droite quand le panneau Fête foraine apparut. Ils se garèrent sur le parking avant de pénétrer dans ce lieu d’émerveillement. Très rapidement Alicia traina Sherlock vers un train fantôme.
 
« Oh tu as vu ça ?
-Oui, un train fantôme. Ou tu peux trouver des personnes maquillés et costumé qui joue sur ta peur du noir. Dit Sherlock en soupirant
-Y’a pas une fois ou tu pourrais prendre les choses comme un moment de divertissement ?
-Je ne vois pas en quoi c’est un moment d’amusement.
-J’abandonne. Allez viens on y va. »
 
Sherlock suivit Alicia et paya les deux entrées. Ils s’assirent dans le même wagon qui pénétra dans un endroit sombre. La caméra ne filma que les cris d’Alicia plus ou moins strident.
Quelques minutes plus tard ils se retrouvèrent à l’extérieur.
 
« C’était vraiment super ! Merci. »
 
Ils continuèrent de marcher quand Alicia dit :
 
« Tu as vu cette peluche ? Elle est trop mignonne. Elle pointa du doigt un petit singe avec deux grands yeux bleus qui tenait dans les mains un cœur rouge avec écrit toi et moi.
-Pour la gagner ils vous suffit de faire tomber toutes les boites de conserve avec trois balles. C’est 50 cent la partie et 1£ pour trois parties. Dit le forain à voix forte »
 
Sherlock passa devant Alicia puis dit au forain :
 
« On va prendre trois parties. Après avoir payé il se tourna vers Alicia. Tu viens ?
-Très bien jeune homme, voici vos trois balles. Il les posa devant Sherlock
-Tiens va y je te laisse faire. Il dit ces mots en reculant pour laisser la place. »
 
Alicia s’approcha avant de poser la caméra en face des boites de conserves.
Quelques secondes après la caméra se remit en mouvement filmant Alicia entrain de jeter la première balle. La caméra changea d’angle et Alicia jeta sa seconde balle, qui rata la cible. Elle jeta la troisième balle qui toucha la boite de conserve du haut.
Le forain remis la boite en haut de la pile avant de poser trois nouvelles balles devant Alicia. Elle les prit puis les jetas à la chaine en rigolant. Elle ne toucha aucune des boites cette fois. Le forain remis de nouveau les balle devant Alicia. Elle se tourna vers la caméra pour faire un coucou souriant de la main.
 
« Tu as un conseil à me donner ?
-Vise le bas de la pile »
 
Alicia se remis face aux boites de conserve la langue entre les lèvres. Elle jeta la première balle qui rata la cible. La seconde balle dégomma trois boites. Alicia parut surexcitée. Elle prit la dernière balle, prit une grande inspiration puis la lança. Elle dégomma presque toutes les boites. Il n’en restait qu’une encore debout. Elle parut déçue.
 
« Désolé, dit le forain, vous y étiez presque. Vous voulez recommencer ?
-Non, c’est bon. Merci pour votre accueil. »
 
Elle s’éloigna du stand pour rejoindre Sherlock.
 
« Une barbe à papa sa te tente ? demanda Sherlock
-Oui volontiers.
-Tiens, Sherlock tendit un billet à Alicia, je te rejoins au stand. J’en ai pour deux minutes.
-D’accord »
 
La caméra changea de main et Alicia se dirigea vers le stand de confiserie.
 
« Bonjour, je voudrais deux barbes à papa.
-Très bien, ça vous fera 2£.
-C’est votre petite ami ? Demanda la femme en rendant la monnaie à Alicia.
-Oui, enfin pour moi il l’est.
-Comment ça pour vous il l’est ? Demanda la vendeuse en préparant la première barbe à papa
-Lui, il ne ressent pas les choses comme tout le monde. Je ne sais pas s’il m’aime ou non, mais la façon dont il se comporte avec moi me fait dire que oui.
-Vous sortez ensemble depuis longtemps ?
-Ça va faire 2 ans en août.
-Vous avez prévu quelques choses de spécial pour cette occasion ?
-Oui, des amis de l’école organise une fête au bord du lac à coter de chez nous. Je vais lui demander de m’emmener à vélo et on passera par un chemin spécial. Au retour je lui demanderais de s’arrêter en chemin et je lui offrirais une écharpe bleue. Je l’ai choisi avec mon père pour être sûre qu’elle lui plaise.
-C’est un super programme. Elle lui tendit une première barbe à papa et commença à préparer la deuxième. Vous avez prévu l’avenir ?
-Oui, après nos études on habitera tous les deux. Ensuite on se mariera, on ouvrira notre entreprise d'avocat-détective consultant, on aura aux moins deux enfants avec un grande maison qui aura un jardin. Au son de sa voix on sentait qu'elle débordait de bonheur à cette perspective d'avenir.
-Votre amis viens de revenir. Dit la femme en lui tendant la deuxième barba à papa. »
 
Sherlock l’attrapa puis fit un petit signe de tête à Alicia. Ils s’assirent sur un banc, la caméra fut posée sur une table en face d’eux. Alicia échangeât le sac plastique que Sherlock lui tendait contre sa barbe à papa.  Elle ouvrit le sac et on put voir ces yeux s’illuminer.
 
« Tu l’a gagné pour moi ?
-Oui, tu avais l’air de le vouloir très fort.
-Et ! Oh ! C’est magnifique. »
 
Autour du coup de la peluche Alicia enleva un collier en argent avec un petit cœur en pendentif.
 
« Mais tu as fait graver mon nom dessus ?
-Oui, ça fait deux ans qu’on sort ensemble si je ne me trompe pas. Papa m’a dit qu’on offrait un bijou au fille et Mycroft m’a avancé les sous.
-Je l’adore merci ! elle lui sauta au coup et l’embrassa sur la bouche. Je ne pensais pas que tu t’en serais souvenue.
-Tu ne vas pas te mettre à pleurer quand même ?
-Non… Enfin… si… Enfin… Je ne sais pas, tu as dit qu’on sortait ensemble ça veut dire que tu es mon petit copain ?
-Ben ce n’était pas déjà le cas ?
-Si, mais tu ne l’avais jamais dit. Et elle fondit en larme dans les bras de Sherlock »
 
Eurus apparut à l’écran

« Après ce que m’avais dit cette petite garce, je devais savoir si tu ressentais la même chose. Je vous ai discrètement suivit et j’ai vu cette scène. Je n’en revenais pas, tu trahissais notre famille. Tu n’avais pas le droit de sortir avec elle alors que Mycroft et moi on n’avait jamais connu ça. De quel droit tu pouvais connaitre le bonheur. Eurus ce tut quelques instants. Bonheur voilà un mot bien étrange. Je ne sais pas ce qu’es le bonheur je n’y ai jamais eu droit. Son regard se durcit brusquement et glaça le sang de tous ceux qui regardait la vidéo. Mais je savais une chose sur ce bonheur il devait disparaitre et Alicia m’avait dévoilé tout ce qu’il fallait pour mettre au point un plan pour te ramener à la maison. »
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38369
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 60
Localisation : Normandie

Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe   Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Icon_minitimeDim 13 Nov 2022 - 19:16

Elle est cinglée Eurus! Sherlock a bien le droit d'avoir une petite amie il me semble! colére colére colére colére


Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Signat10Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
gibbs444
Douce immersion dans l'imaginaire…….
Douce immersion dans l'imaginaire…….
gibbs444


Féminin Messages : 34
Date d'inscription : 08/11/2021

Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe   Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Icon_minitimeVen 25 Nov 2022 - 20:13

Bonsoir, bonne lecture !!!!

Eurus disparut remplacer par une route éclairer par un phare de cyclomoteur. On entendit le bruit de la mobylette qui avançait à plein régime. Alors que la moto avançait on entendit un « Ploc », puis « Ploc, ploc » et enfin une pluie diluvienne s’abattit sur les adolescents.
 
« D’ici à ce qu’on arrive, cria Alicia, on n’aura pas besoin de prendre une douche pendant au moins une semaine. Si on ne chope la crève d’ici là. »
 
En effet aussi subitement que la pluie était tomber, le vent c’était mis à souffler. On n’entendait plus que très difficilement les cris de Sherlock et Alicia qui essayer de communiquer.
Une chose fut pourtant certaines, la mobylette ralentie avant de définitivement s’arrêter.
 
« Pourquoi on s’arrête ?
-Je ne sais pas, la mobylette à un problème et je n’arrive pas à la redémarrer.
-On fait quoi ?
-On va s’abriter le temps que sa ce calme et on reprendra la route ensuite.
-Mais il n’y a rien par ici !
-Suis moi »
 
Sherlock se mis à pousser le cyclo en dehors de la route suivit par Alicia. Elle tremblait tellement qu’on ne distinguait plus le paysage.
 
« Tient prend, dit Sherlock.
-Je ne peux pas prendre ta veste, répondit Alicia. Tu vas attraper froid.
-Prends la !
-Merci »
 
Alicia tremblant un peu moins on put distinguer une maison devant eux. Elle paraissait vielle mais pas en ruine.
 
« On va s’abriter dedans le temps que la tempête ce calme.
-D’accord ! »
 
Sherlock gara la mobylette sous un auvent avant de pénétrer dans la maison suivit par Alicia.
 
« Mais on est où ? Demanda-t-elle depuis l'entrée. On a l’impression que les propriétaires vont revenir dans quelques minutes. »
 
En effet autour d’eux il y avait encore des cadres, des meubles, des vêtements au porte manteaux. Il faisait sombre, mais pourtant une impression de chaleur émanait du lieu. Alicia s’approcha d’une table ou une épaisse couche de poussière était visible.
 
« C’était la maison de la famille Colbert.
-C’était ? Tu veux dire une maison hantée ?
-Non ce n’est pas une maison hantée. Dit Sherlock en soupirant dramatiquement.
-Tu ne crois pas aux maisons hantées ? Dit Alicia dédaigneuse. Le contraire m’aurait étonnée.
-Toute maison hantée repose sur des éléments tangible et explicable scientifiquement.
-Alors c’est quoi l’histoire de cette maison.
-Il y 6 ans vivaient ici une famille de 4 personnes. Les parents et leurs enfants. Un soir le père a été pris d’une envie de meurtre et il a tué ces enfants et sa femme avant de se suicider.
-Tu as connus ces enfants ?
-Non, ils étaient plus vieux que moi. Mais Mycroft a connu leur fille, ils étaient dans la même classe.
-Après le train fantôme, la maison hantée. J’adore le tournant de cette soirée.
-Oui, mais la tempête ne se calme pas et ils bientôt minuit.
-On fait quoi ?
-Un jogging sous la pluie pour rentrer sa te tente ?
-Bof, mais on n’a pas le choix »
 
Ils sortirent de la maison, la tempête était plus intense que précédemment. Le vent faisait plier les branches des arbres. Des éclairs se faisait entendre et zébré le ciel par moment.
 
« Tu es prête ? on y va ! »
 
Sherlock et Alicia s’élancèrent en courant pour rejoindre la route.
 
« Sa va ? demanda Alicia
-Oui, enfin presque. Dit Sherlock d’une voix un peu étrange.
-Tu sais où on est ?
-On doit être à encore un bon… quart d’heure.
-Tu es sûre que ça va ? J’ai l’impression que tu as du mal à reprendre ta respiration
-T’inquiète pas ça… va »
 
La pluie avait commencé à se calmer mais le vent continuer de souffler de plus en plus fort. Le terrain sur lequel il courrait devenez de plus en plus impraticable. Ils ralentirent progressivement jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent de nouveau.
Sherlock était plié en deux, les mains sur les genoux en train d’essayer de reprendre son souffle.
 
« Tu n’as pas un… inhalateur sur toi ? Demanda Alicia en reprenant sa respiration
-Il à dut… tomber de ma poche… quand on à commencer à courir.
-Tu pourras tenir jusqu’à la maison ?
-Pas… en… courant »
 
Alicia et Sherlock reprirent leur marche sous une petite bruine.
Ils marchaient depuis une dizaine de minute maintenant quand Sherlock attrapa Alicia par le bras :
 
« Tu… entends ?
-Non, j’entends juste de la pluie.
-Une voiture… arrive »
 
Transperçant la bruine deux phares de voitures apparurent. Sherlock et Alicia levèrent le bras pour faire de l’autostop. Le véhicule s’arrêta puis la fenêtre passagère s’ouvrit :
 
« Bonsoir les enfants que faite vous dehors sous un temps pareil ?
-On est tombé en panne, expliqua Sherlock en faisant un effort pour articuler en une phrase
-Tu es le fils Holmes ?
-Oui
-Allez-y monter je vais vous déposer »
 
Alicia chuchota à l’oreille de Sherlock :
 
« Il me fait peur, je pense qu’on pourrait rentrer à pied.
-On à pas… le choix »
 
Sherlock ouvrit la portière puis monta à l’avant. Après qu'Alicia s’assit derrière lui la voiture repris la route.
 
« Tu sais comment je m’appelle ?
-Vous êtes… Monsieur Harvey.
-Il n’est pas mignon ce chien ? il montra un petit chien plastique dont la tête bougeait au rythme de la voiture.
-Si très, dit Alicia d’une voix un peu plus aigüe qu’a l’ordinaire.
-Vous savez, j’ai créé quelques choses pour les jeunes. Je peux vous le montrer si vous voulez ?
-Non, dit Sherlock
-Non qui ? Dit monsieur Harvey d’une voix beaucoup plus dure que précédemment. Soit poli, il faut être polie.
-Non merci monsieur Harvey, dit Sherlock d’une traite d’une voix rauque.
-Ce que je voulais vous montrer c’est coolos, c’est bien ce qu’on dit non ? Repris le conducteur d'une voix joviale.
-Oui, dit Alicia de se voix toujours aigu.
-C’est quelques choses qui pourraient servir au jeune de la ville.
-On est déjà très en retard on voudrait juste rentrer. Dit Alicia d’une voix un peu plaintive.
-Comme vous voulez, mais vous ne savez pas ce que vous rater. »
 
Le reste du voyage se passa dans les sifflements rauque de la respiration de Sherlock.
 
« On est arrivé, dit monsieur Harvey après quelques minutes de conduite.
-Merci monsieur Harvey, dit Alicia
-Merci… monsieur Harvey, dit Sherlock
-C’est bien, vous êtes polie »

Sherlock et Alicia regardèrent la voiture s’éloigner
 
« Il me donne la chaire de chocotte
-Je croyais… que c’était… démodé…
-Allez viens on rentre, je n’ai pas envie que tu tombes dans les pommes à cause d’une crise à rallonge »
 
Sherlock avait la main au-dessus de la poignée quand la porte s’ouvrit. Mycroft se tenait dans l’encadrement, il cria :
 
« Ils sont là maman ! »
 
Sherlock poussa son frère puis ouvrit un tiroir de la commande à gauche de l’entrée. Il en attrapa un inhalateur qu’il utilisa deux ou trois fois avant que sa mère n’apparaisse. Elles avaient l’air ou bord de la crise de nerf.
 
« Mon dieu dans quel état vous ! Ce tournant vers Mycroft. Appelle ton père et le père d’Alicia dit leur qu’ils peuvent rentrer à la maison.
 
Puis elle partit vers l’étage et redescendit avec deux serviettes. Elle leur en tendit une chacun.

Après un fondu au noir puis la vidéo changea d’angle et de qualité. Elle ressemblait plus à une caméra cachée qu’a une caméra tenue à la main. Elle filma un groupe de 4 jeunes assis sur un banc dans ce qui semblait être un parc.
 
« Bonjour, dit une voix de femme.
-Salut, répondit vaguement un des jeunes en reprenant sa conversation avec ces copains.
-Je peux vous poser quelques questions ? repris la femme.
-Et pourquoi on y répondrait, dit l’un des garçons en se levant.
-Je pensais que 50£ chacun sa pouvait vous dédommager du temps perdu.
-Tu veux savoir quoi ? Dit le même garçon après s’être retourner vers ces copains.
-Vous connaissez un garçon qui s’appelle Sherlock Holmes ?
-Oui, c’est un intello, arrogant et prétentieux.
-Vous ne l’aimez pas beaucoup.
-Cette abrutie à trouver le moyen de sortir avec ma copine.
-Sa vous direz de réglé vos comptes et de récupérer la fille en plus ?
-Régler nos comptes ? Comment ça ?
-Je vous embauche pour tabasser Sherlock sous les yeux de sa copine. Vous avez même le droit de la taper un peu pour faire plus vraie.
-Si on fait ça on finir en taule, dit un autre jeune qui c’était approché.
-Pas si vous mettez des cagoules pour masquer vos visages.
-Pourquoi on ferait ça ? Demanda le troisième.
-Pour 25 000£ chacun je pense que vous n’avez pas de question à me poser.
-Comment on peut être sûre d’être payé, on ne vous connait pas ?
-Je vous donne la moitié chacun maintenant, vous faites une vidéo pour me prouver que vous l’avez fait. Ensuite vous m’appellerez avec ce téléphone. Elle tendit un téléphone au garçon du milieu, qui le prit. Il n’y a qu’un seul numéro enregistrer, vous ne pouvez pas vous tromper. Quand vous aurez fini vous irez à la gare casier numéros 12 pour déposer la casette et récupérer le reste de l’argent.
-On marche, dit le premier garçon après avoir jeté un rapide coup d’œil aux autres. Allonger l’oseille.
-J’y met une seule condition : vous devez absolument mettre KO Sherlock pour le reste de la soirée et Alicia pour quelques heures. Pour le reste à vous de voir. »
 
Elle tendit quatre enveloppes devant elle. Les garçons les prirent :
 
« N’oubliez pas que je sais ou vous habitez si jamais vous ne le faite pas. »
 
Elle fit demi-tour puis il y eut un fondu au noir.
 
La vidéo repris, toujours en caméra caché, devant une maison.
Une main apparut et appuya sur la sonnette. Quelques instants plus tard l’homme qui avait raccompagnait Sherlock et Alicia apparut. Il était grand, un visage mince et jovial, une moustache bien garnie des lunettes cerclé en métal et des cheveux brun coupé court.
 
« Oui, bonjour.
-Je m’appelle Michael et je sais qui vous êtes. Dit la personne d’une voix rauque, une voix d’homme
-Je ne comprends pas, dit l’homme avec calme
-Vous êtes un violeur pédophile et un assassin.
-Je ne vois pas de quoi vous parler ! s’emporta l’homme en essayant de claquer sa porte
-Suzanne Miller en 1971, Anne Legrand en 1980, Frédérique Libermann en 1999. Dit l’homme en bloquant la porte avec sa main.
-Vous voulez quoi ? Demande monsieur Harvey en pleine crise de panique
-Laissez-moi entrer et je vous expliquerais. Dit calmement Michael. »
 
Monsieur Harvey finit par s’écarter pour laisser Michael entrer dans sa maison.
Ils s’assirent dans le salon l’un en face de l’autre.
 
« Que voulez-vous ?
-Je veux que vous me rendiez un service.
-Un service ? demanda Monsieur Harvey surpris
-Oui, je voudrais ajouter une victime à votre palmarès.
-C’est hors de question ! S’injuria Monsieur Harvey en se levant d’un bond.
-Si vous le ferait. Dit avec calme Michael
-Et pouvez-vous me dire pourquoi ?
-Parce que je peux prouver que vous êtes le coupable d’une série d’homicide à travers le pays depuis la fin des années 60.
-Ah, oui ? Je veux bien voir ça. Dit l’homme en s’enfonçant dans son fauteuil beaucoup plus confiant. »
 
Michael déposa sur la table une feuille de papier. Monsieur Harvey la prit puis l’étudia quelques secondes. Son regard changea instantanément et il perdit quelques couleurs.
 
« Qui est la victime ? Dit Monsieur Harvey d’une voix blanche.
-Alicia Cartwrite.
-D’accord, mais vous faites disparaitre ce que contiens la feuille.
-Très bien. Voici mes conditions, le 20 août 1999 il y aura une fête au niveau du lac artificiel. Vous voyez ou c’est ?
-Oui très bien.
-Je vous contacterez sur ce téléphone. Michael posa un téléphone portable sur la table, situé entre eux deux. Vous vous rendrez à ce moment-là sur place avec une caméra et vous filmerait ce que vous ferez à la fille. Quand vous aurez fini vous irez à la gare et vous mettrez le téléphone et la caméra dans le casier numéros 13. Il posa sur la table une clé. Quand j’aurais vu que le travail est fait, je détruirais le contenue de la feuille.
-Comment je pourrais être sûre que vous l’avez fait.
-La police ne viendra pas vous arrêter, ce sera la preuve que j’ai remplis ma part du contrat. »
 
De nouveau un fondu au noir.
La vidéo repris dans une forêt. On entendait des voix qui marmonnait :
 
« Pousse-toi, je n’arrive pas à avancer.
-Tiens, regarde il est là ! »
 
Un bras apparut dans le champ de la caméra. Il pointa un vélo poser contre un arbre.
 
« Bon, on pause où la caméra ?
-Je ne sais pas ? Là ? un garçon pointa du doigt une souche. »
 
La caméra fut posée et l’ironie de cette action frappa tout le monde. En effet c’était au même endroit que Sherlock avait posé sa caméra quelques temps après l’attaque pour se remémorer les événements.
 
« Ouais, c’est parfait.
-Bon on fait comme à dit les gars et à nous le fric.
-Tu es sûre qu’on doit le faire ? Demanda un des garçons.
-Ton père ne se fait pas la moitié du fric qu’on va gagner ce soir en une année. Avec ce fric on pourra aider nos familles.
-Ouais mais c’est quand même Alicia. Elle est sympa comme fille et Sher…
-Si tu ne veux pas le faire casse toi. Dit le grand blond en empoignant violement l’autre garçon par le col. On ne va qu’assommer Alicia et remettre l’autre à sa place. Il l’aura bien mérité. 
-C’est bon, lâche-moi. Je reste. »
 
Le grand blond lâcha le garçon puis dit à l'attention du groupe : « Allez mettez vos cagoules puis on se met en place. »
Les quatre garçons se dispersèrent autour du vélo. Plus personne ne bougea et l’attente commençât. On entendait, en contrebas, l’écho des discussions et de la musique puis plus rien, la fête était finie. On entendit maintenant des bruits de pas qui se rapproche lentement.
A peine arriver en haut, un des agresseurs surgit de derrière un arbre tout en envoyant un violent coup de barre de fer dans la tête de Sherlock qui s’effondra au sol. Un deuxième sorti à son tour et attrapa Alicia par les bras.
 
« Laissez le tranquille, il n’a rien fait. Dit-elle en essayant de se libérer les bras »
 
Les deux derniers agresseurs sortirent de leur cachette puis rejoignirent le premier pour taper violement Sherlock à coup de pied ou de poing.
 
« Arrête tu vas le tuer si tu continues. Cria celui qui tenait les bras d’Alicia. »
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 38369
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 60
Localisation : Normandie

Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe   Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Nov 2022 - 20:11

Qui a pu tramer cette attaque? Eurus? interogation


Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Signat10Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Contenu sponsorisé





Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe   Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sherlock BBC - Assassin cherche frère de sang - L'équipe
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sherlock - Bonjour, petit frère -Mycroft et Sherlock- G
» Quand Sherlock surfe. Sherlock BBC. John/Sherlock. OS. G.
» Cybelia-Watson/Sherlock- Sherlock Holmes-Fonds d'écrans "Sherlock Holmes" (film) et ses acteurs
» Sherlock BBC - Comme quoi tout peut arriver - Sherlock/John W. - G
»  Sherlock Holmes - L'unique fois - Sherlock & John - G - Drabble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Fanfictions :: Friendship :: Séries TV :: Devant l'horizon Série TV Friendship-
Sauter vers: