French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13

Aller en bas 
+3
Cali
christelle72
Cissy
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
aviva94


Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 4453
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 62
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 6:48

C'est une véritable pourriture colére Il est capable de coups bas, Pénélope ferait mieux de se méfier de lui rire démoniaque


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 VPY7d
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 2153
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 42

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 9:36

Cela fait froid dans le dos, ce type est un monstre colére colére , pas une once de remord ni de culpabilité. La mort de sa femme est juste un désagrément de plus dans sa vie. J'espère qu'ils vont réussir à le coincer, car lui ne renoncera pas aux enfants, son seul but dans la vie à présent.
Un petit voyage dans la tête d'un tueur, chapitre très intense.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8254
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 9:59

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 et il n'a aucun regret ce monstre, à vouloir battre ses enfants pour avoir suivi leur mère, le seul parent qui les a protégé des coups et autres traumatismes . Maintenant que ce type est dans la ligne de mire du FBI, j'espère qu'il va prendre perpette Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 384165100


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 12:30

Quel être absolument abject, abject et lâche comme tous les monstres de son espèce ! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616La machine judiciaire est en route et la pauvre Mel ne sera pas morte en vain. C'est une bien triste consolation mais elle n'aura vécue cet enfer que pour définitivement protéger ses enfants de la violence. Quel que soit le châtiment qui attende ces individus, ce n'est jamais assez, j'espère que là, il est entrain de faire dans son froc... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616
Revenir en haut Aller en bas
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 20:47

il faudrait vraiment faire en sorte qu'il soit enfermé et tenu loin de sa progéniture


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 22:12

Merci de vos commentaires et de votre indignation... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1990061059


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMar 19 Mar 2013 - 22:08

Chapitre 8
- Non ! On ne me les retirera pas ! Je me battrai ! Je partirai s’il le faut, mais on ne me les retirera pas !

C’était un cri du cœur, le cri d’une mère à laquelle on veut arracher ses enfants. Parce que oui, depuis six semaines, ils étaient devenus ses enfants, tous : le petit Cameron qui grandissait en sécurité et lui adressait déjà des sourires, la jolie Laureen qui s’épanouissait à son contact, semblant avoir déjà oublié son autre mère, trop effacée, trop soumise, trop souffrante souvent pour bien s’occuper d’elle et le gentil Terrence qui s’ouvrait petit à petit, semblant se décider à faire confiance à cette inconnue qui lui parlait d’une maman d’autrefois, une maman qui riait, qui souriait, qui se battait, une maman qu’il n’avait jamais connue mais qu’il aurait tant aimer avoir !

Alors non, personne ne lui prendrait ces enfants déjà trop malmenés par une vie qui n’en était qu’à ses débuts ! Personne et surtout pas un enfoiré d’ex-flic, maintenant taulard pour un sacré bout de temps et qui avait brisé l’enfance de ces gamins en leur enlevant à la fois leur mère et leur père par l’assassinat de la première. En tant que policier, il aurait dû savoir que tôt ou tard on paie pour ses crimes. Son tour était venu, ce n’était que justice.

- Garcia…

- Il n’y a pas de Garcia monsieur ! Je ne laisserai personne me prendre ces gosses ! Tout ça c’est juste une vengeance de la part de ce salopard de Shawn ! Une façon de me faire du mal et de faire du mal à Mel là où elle est.

Hotch soupira. Evidemment qu’il s’agissait d’une vengeance : tout le monde en était conscient au bureau. Au moment où cet avocat était entré dans l’open-space en demandant à parler à Mademoiselle Pénélope Assomption Garcia, il avait su que les nouvelles que portait l’oiseau de mauvais augure étaient désagréables. Et son instinct, une fois de plus, ne l’avait pas trompé.

Et oui, Pénélope avait raison : de là où il était, Shawn Dickson avait prémédité et exécuté sa vengeance. Il avait déposé une requête pour que ses enfants soient retirés à leur mère adoptive sous prétexte que celle-ci était une ancienne criminelle d’une part, et que d’autre part son état de célibataire et son emploi si accaparant au FBI l’empêcherait toujours de bien s’occuper de trois enfants en bas âge !

- Comment est-ce qu’on peut écouter ce genre de type ! pleurait maintenant l’analyste. Comment est-ce qu’un juge peut prêter l’oreille à ce qu’il dit quand on sait que c’est sa faute si ses enfants ont perdu leur mère naturelle ! Est-ce que les services sociaux, débordés, n’ont pas assez à faire avec les mômes qui sont en danger, les gosses violés par leurs pères, battus par leurs mères, négligés par des parents toxicos ? Est-ce qu’il faut en plus leur adjoindre les enfants qui, dans leur malheur, ont eu la chance de rencontrer quelqu’un qui prendra vraiment soin d’eux et ne pensera jamais qu’à leur bonheur ? Est-ce qu’il n’y a personne pour voir que cet enfoiré cherche seulement à leur faire du mal ! Depuis quand la justice de ce pays s’allie-t-elle aux criminels pour arracher trois malheureux gamins à la sécurité et à l’amour qu’ils avaient enfin trouvés ?

- Ca n’arrivera pas Garcia. On va se battre et on gagnera ! l’encouragea Hotch, tandis que le reste de l’équipe hochait la tête pour lui faire comprendre qu’ils seraient là pour se battre à ses côtés.

Durant un instant Pénélope eut le cœur réchauffé de cette solide amitié et elle se prit à penser qu’ensemble ils réussiraient forcément. Puis la réalité la rattrapa, les mots écrits sur le papier froissé qu’elle tenait encore à la main et qui lui enjoignait de présenter les enfants à l’assistante sociale qui avait été mandatée pour les placer en foyer d’accueil jusqu’à ce que la justice ait statuée sur sa capacité à leur fournir le foyer équilibré auquel ils avaient droit.

- Mais on va me les reprendre ! Je sais ce que c’est que les foyers ! Terrence n’y survivra pas ! Ce pauvre gosse commence tout juste à retrouver un peu de la confiance et de l’insouciance que devrait avoir tout gosse de quatre ans ! Il sera une proie facile pour les petits voyous des foyers ! Et de devoir me quitter, alors que je lui ai promis, pas plus tard qu’hier que ça n’arriverait jamais anéantira à jamais sa confiance dans tous les adultes.

Sa voix s’étrangla tandis qu’elle repensait à la veille au soir. Cameron s’était endormi dans son petit berceau et elle venait de border Laureen qui déjà, le pouce à la bouche et son ours en peluche bien serré au creux de son bras, dérivait dans le sommeil. Elle s’était alors approchée de Terrence qui l’observait de ses yeux sombres. Depuis un mois et demi, il s’ouvrait petit à petit, mais il restait encore sur ses gardes, comme un animal tout juste apprivoisé qui ne sait toujours pas s’il peut faire confiance à l’humain qui s’occupe de lui.

- Bonne nuit Terry, avait-elle dit en déposant un baiser léger sur le front de l’enfant.

Avec lui, elle ne se permettait pas les longs câlins qu’elle faisait avec les deux plus jeunes : dès qu’elle refermait ses bras autour de son petit corps gracile, il se raidissait, comme si les démonstrations d’affection l’angoissait, pauvre gosse plus habitué à la violence qu’à la tendresse et dont la mère, malgré tout l’amour qu’elle avait pour eux, était trop occupée à survivre, trop soumise à son époux qui avait décrété qu’on ne doit pas câliner un garçon sous peine d’en faire un pédé, encore une invention qui prouvait quel pauvre type il était !, n’avait pas su faire ces gestes qui l’auraient conforté dans la certitude qu’il était aimé pour ce qu’il était.

Pourtant, depuis six semaines, il se laissait plus facilement approcher, acceptait son aide pour sa toilette et son habillement avec les boutons récalcitrants, tolérait les baisers rapides et les petites caresses sur l’épaule ou dans ses boucles brunes. Souvent elle l’avait vu la regarder tandis qu’elle serrait étroitement Laureen ou Cameron contre elle, les couvrant de baisers, leur faisant des chatouilles qui les faisait rire aux éclats, ou tout simplement leur permettant d’enfouir leurs petits visages dans sa généreuse poitrine et se sentant exister de ce lien entre eux. Cependant jamais il n’avait tendu les bras vers elle pour qu’elle le prenne à son tour ou demandé une attention qu’elle lui aurait accordée sans délai.

Mais ce soir-là, à son grand étonnement, le petit garçon passa ses bras autour de son cou, la retenant alors qu’elle se relevait, l’attirant vers elle, réclamant, par son attitude, d’être enveloppé dans le cocon de ses bras et elle se coucha tout contre lui tandis qu’il se blottissait contre elle avec un soupir d’aise, comme un petit animal heureux. Ils étaient restés ainsi enlacés de longues minutes et elle respirait l’odeur de son corps d’enfant, la légère fragrance de lavande qui s’élevait de sa chevelure fraîchement lavée, le cœur rempli d’amour pour ce petit garçon qui soudain avait murmuré :

- Dis Penny… Tu seras toujours là n’est-ce pas ? Tu ne me laisseras jamais ? Ni Lily, ni Camy ? Tu ne laisseras pas papa nous reprendre.

- Non mon cœur, avait-elle répondu, même si une petite voix dans sa tête lui disait qu’elle ne pouvait pas s’engager totalement sur ce terrain.

Shawn Dickson était toujours leur père, il n’avait même pas été jugé et rien ne disait qu’il serait condamné à une lourde peine. Même si la libération sous caution lui avait été refusée, en grande partie grâce à l’intervention de Hotch et d’Helena, devenue le principal témoin à charge contre lui, rien ne prouvait qu’une prochaine demande ne serait pas acceptée : après tout Shawn était flic et en tant que tel ne serait pas considéré comme dangereux pour la société. On pouvait même imaginer qu’on lui rende ses enfants ! Mais ça, ça n’arriverait jamais se jura-t-elle. Elle ne trahirait pas leur confiance, pas plus que celle que Mel avait mise en elle !

- Tu promets ? avait insisté l’enfant d’une petite voix pathétique.

- Oui, je te promets mon cœur. Je vous aime et je resterai toujours avec vous.

- Tu seras notre maman ?

Elle fut bouleversée de la question. Depuis près de dix jours, Laureen l’appelait maman, petite fille de deux ans qui déjà, petit à petit, oubliait l’absente pour reporter toute son affection sur celle qui la soignait, l’embrassait, la consolait… Terry, lui, en restait à « Penny », même si s’y glissait une note de tendresse qu’elle ne percevait pas au début. Alors, qu’il puisse lui poser cette question était le signe qu’elle avait réussi à se rapprocher assez de lui pour qu’il ne la voie plus seulement comme l’étrangère venu les chercher le jour où leur monde s’était écroulé.

- Oui, je serai votre maman, si tu le veux bien.

- Et je pourrai te dire maman ?

Il avait planté ses grands yeux bruns dans les siens qui se remplissaient de larmes d’émotion et elle s’était sentie jaugée jusqu’au fond de l’âme : elle avait su que si elle le trahissait, jamais plus il n’aurait confiance en quiconque.

- Si tu le veux, oui.

- Ca te ferait plaisir ?

- Ca me ferait énormément plaisir, mais seulement si toi ça te fait plaisir aussi.

L’enfant avait semblé réfléchir intensément, comme s’il plongeait à l’intérieur de lui et puis il avait de nouveau affronté son regard en déclarant :

- Oui… Oui, ça me fait plaisir aussi.

- Alors on fera comme ça, quand tu seras prêt. Maintenant il faut dormir mon ange…

- Mon ange… C’est comme ça que m’appelait maman quand j’étais petit, murmura le gamin, faisant de nouveau monter les larmes aux yeux de sa mère adoptive.

- Bonne nuit petit ange, avait-elle susurré au creux de son oreille.

De nouveau il avait passé ses petits bras autour de son cou, l’avait attiré à lui tout en déposant un gros baiser sur sa joue humide et avait dit d’une voix ensommeillée :

- Bonne nuit…. maman…

Puis il avait plongé à son tour dans le sommeil tandis qu’elle restait là, bouleversée au-delà des mots, sentant son cœur empli d’un amour intense pour ces trois gamins que le destin lui avait confiés.

Alors non ! Jamais elle n’accepterait de les laisser partir loin d’elle, même pour quelques jours ! Jamais ! Ce serait une trahison dont Terry ne se remettrait pas !

- Je n’obéirai pas ! Ca non ! Je ne leur donnerai pas les enfants ! déclara-t-elle soudain en se levant. S’il le faut je fuirai ! Je peux joindre Helena : par l’intermédiaire de son association j’obtiendrai une autre identité ! Je partirai avec les enfants ! Mais personne ne me les enlèvera.

- On ne parle pas de vous les enlever Garcia.

- Bien sûr que si ! Vous avez lu ! Je dois les REMETTRE à l’assistante sociale. Les remettre ! On en parle comme de paquets qu’on se passe de mains en mains ! Ce sont des gosses bon Dieu ! Des mômes qui n’ont pas demandé à venir au monde ! Des gamins qui en ont déjà bien trop vu, bien trop connu à leur âge ! Cet enfoiré de Dickson a déjà tué l’un de ses gamins en battant sa femme enceinte, puis il a tué sa femme, risquant d’ailleurs de tuer aussi l’enfant qu’elle attendait à ce moment-là. Cameron est un miraculé ! Et on voudrait que je le confie à n’importe qui ? Que je laisse partir la petite Laureen qui commence tout juste à ne plus hurler la nuit et à devenir propre ? Que je renvoie Terry qui ose enfin croire qu’il peut s’attacher, qui m’a appelée maman ? Jamais !

Elle se leva brusquement et, avant que quiconque ait pu la retenir, elle s’engouffra dans l’ascenseur dont les portes se refermèrent sur elle. Les membres de l’équipe se regardèrent, inquiets et désemparés :

- Elle a raison ! explosa à son tour JJ. Comment peut-on imaginer confier ces mômes aux services sociaux ?

- Ca n’arrivera pas, décida Rossi de sa voix calme.

- Attends ! Tu as lu l’ordonnance, comme moi, protesta Emily. Ils ont déjà décidé…

- Mais je connais du monde aux services sociaux. Et je vais les appeler de ce pas.

- Difficile d’arrêter une enquête, commença Reid.

- Il ne s’agit pas d’arrêter l’enquête. Simplement de les convaincre de laisser les gamins à Garcia durant celle-ci.

- Mais après ? questionna Hotch. Je ne m’en fais pas pour les accusations de hacking. Nous ferons tous une lettre arguant de la bonne moralité de Garcia et je sais que chacun d’entre nous ira témoigner pour elle.

Ce disant, il regardait chaque membre de l’équipe, lisant dans leurs regards la réponse dont il n’avait d’ailleurs pas douté.

- Mais, reprit-il, un juge pourrait effectivement décider que son emploi et son statut de célibataire ne sont pas compatibles avec l’éducation de trois enfants.

- Donc finalement une femme ne devrait pas avoir de gosses si elle bosse ? s’emporta JJ. Will et moi sommes tous deux policiers : on devrait peut-être nous retirer Henry ?

- Il ne s’agit pas de ça, répliqua Hotch en tendant une main apaisante vers sa subordonnée, et tu le sais. Henry est votre fils biologique, ce n’est pas le cas des trois enfants de Garcia. Et si leur père s’oppose à cette adoption…

- Leur père ne devrait pas avoir voix au chapitre ! s’insurgea Emily. C’est à cause de lui que ces gosses n’ont plus de mère ! Et on pourrait lui permettre de décider de ce qui est le mieux pour eux ? Ce n’est pas la justice cela ! Il y a sans doute un moyen de s’opposer à lui.

- Et on va le faire, mais pas dans l’emportement ni dans l’affolement. Je comprends ce que ressent Pénélope, je sais comment je me sentirais si on essayait de me prendre Jack. Mais la colère et la peur sont les plus mauvais ressorts qui soient et nous le savons tous, temporisa Hotch. David, appelle tes contacts, je vais en faire autant avec les miens et ce serait bien le diable si on n’arrivait pas à obtenir une ordonnance de garde temporaire. Emily et Reid, vous allez vous rendre à la prison pour rencontrer Shawn Dickson, voir si on peut le raisonner ou passer un marché avec lui. JJ, tu contactes Helena Morgenson pour savoir si elle a des preuves de violences sur Terry et Derek…

- Moi, je rejoins Pénélope, décréta celui-ci qui était resté silencieux durant l’échange.

- C’est justement ce que j’allais te demander : veille à ce qu’elle ne fasse pas de bêtise.

- Des bêtises ?

- Oui, du genre s’enfuir avec les gamins. Ce serait le pire qu’elle puisse faire.

- D’accord boss mais je tiens à vous prévenir d’une chose tout de même…

- Quoi ?

- Si jamais vos démarches n’aboutissent pas et qu’on vienne pour lui enlever les gamins, je ne suis pas sûr que je ne l’aiderai pas à disparaître avec eux !

Et sur ces mots, l’afro-américain quitta à son tour le bureau, pressé de rejoindre son amie.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8254
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMar 19 Mar 2013 - 22:46

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 mais c'est quoi cette justice qui veut retirer des enfants à une femme qui les a recueilli et qui les aime comme si c'était les siens Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2190857471 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2190857471 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2190857471 ce type, même en prison continue à pourrir la vie de ses mômes Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2921550616 maintenant Pénélope a peur qu'on lui retire les petits et pourait s'en aller avec eux... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 3421360609ça n'arrivera pas Dame Cissy Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 3767345554
J'espère que les responsables de l'équipe pourront faire marcher leurs relations et trouver un arrangement qui ne sépare pas cette famille recomposée Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 3767345554


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMar 19 Mar 2013 - 23:50

Si Pénéloppe fuit ces imbéciles des services sociaux, au moins elle ne sera pas seule. Sa petite douceur en chocolat est prêt à la suivre.
Déreck semble vouloir s'investir... Vite vite une suite ......
Revenir en haut Aller en bas
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
aviva94


Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 4453
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 62
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013 - 5:13

Pénélope va se défendre bec et ongles pour protéger les petits colére et Derek semble prêt à l'aider à les protéger arigatou


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 VPY7d
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 2153
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 42

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013 - 18:14

Les services sociaux colére colére colére comme si les enfants n'étaient pas assez traumatisés par le décès de leur mère, il faut en plus les priver de Peneloppe qui est devenu au fil des semaines une véritable maman pour eux. J'espère vraiment que les démarches de l'équipe vont aboutir, autrement je crains le pire.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013 - 19:49

Une mère terrifiée et en colère... Oui, il n'y a plus de doute, Pénélope est une mère et comme toutes les mères, elle sauvera ses enfants au péril de sa vie... Quel scène tendre et remplie d'émotion, Pénélope et le petit Terry ! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019J'ai adoré l'imaginer donner tant d'amour et de tendresse à ces petits bouts... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019Comment imaginer un seul instant qu'elle puisse laisser "la justice" de son pays et les services sociaux mettre en péril tout ce qu'elle a réussi à construire avec ces trois enfants en si peu de temps, la confiance qu'ils lui ont accordée, les promesses de stabilité et d'une vie meilleure... Ben sûr qu'elle ne pourra jamais abandonner les enfants, ses enfants. Heureusement l'équipe est soudée et elle se battra à ses côtés. Et la réaction de Derek est sans appel. Je le trouvais beaucoup trop effacé, silencieux depuis le début de cette histoire, mais en peu de mots, chacun à compris qu'il avait choisi son camp. Pénélope vient de trouver un allié indéfectible...
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Mar 2013 - 21:57

Un grand merci de vos commentaires les filles! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2371081705


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeJeu 21 Mar 2013 - 21:49

Chapitre 8
- Qu’est-ce que tu veux ? Si c’est pour me dire d’être raisonnable et de faire confiance à la justice, tu peux repartir !

Derek grimaça à l’accueil on ne pouvait plus froid de Pénélope.

- Hé princesse, tu devrais me connaître mieux que ça, rétorqua-t-il doucement tandis qu’elle le contemplait, vaguement hostile.

- Excuse-moi ! soupira-t-elle.

A ce moment-là, des pleurs venant de l’intérieur de l’appartement la firent se retourner et, sans plus de façon, il lui emboîta le pas tandis qu’elle se dirigeait vers la chambre. Il la vit se pencher sur le lit où reposait le petit Cameron et se redresser, tenant l’enfant dans ses bras. L’amour qu’il lut alors dans ses yeux le bouleversa : certes, personne ne pourrait lui enlever ce petit ! Il était à elle et quiconque l’aurait vue, à cet instant, lui adresser les mots pleins d’amour qu’elle lui adressait en lui souriant de cette manière aurait su que rien au monde ne l’empêcherait de s’occuper de cet enfant.

- Là… Chut… Ne va pas réveiller ta sœur petit démon !

- Maman ?

Terrence entra en trombe dans la chambre et s’arrêta net en voyant Derek, tout de suite sur la défensive. Il connaissait l’agent, tout comme le reste de l’équipe, chacun ayant eu à cœur, dès qu’ils avaient entendu parler d’eux, de faire la connaissance des petits. Et si Laureen n’avait pas tardé à se sentir à l’aise avec tous, ayant conquis chacun par ses mines gracieuses et sa soif d’affection, Terrence quant à lui, était plus difficile à apprivoiser, plus à l’aise avec les femmes de l’équipe qu’avec les hommes, mais chacun comprenait la raison de cette réticence et nul ne s’en formalisait. Le petit garçon s’était par contre lié avec Henry et Jack et cette amitié l’aidait sans nul doute à concevoir que tous les hommes n’étaient pas comme son père : l’amour de ses petits copains pour les leurs lui faisait comprendre qu’il existait des papas qui n’étaient pas des monstres, même si dans sa petite tête d’enfant, il avait l’impression que lui n’aurait jamais cette chance.

- Salut bonhomme, sourit Derek en tendant la main au bambin.

- Salut Derek, répondit celui-ci avec un sourire timide.

- Que voulais-tu mon cœur ? interrogea alors Pénélope.

- Je ne trouve plus Rory….

Rory… le petit canard vert sur lequel il avait craqué peu de temps après être arrivé chez Pénélope et qu’elle lui avait offert, comme preuve qu’il avait le droit, lui aussi, d’avoir des désirs et que désormais il serait protégé et écouté.

- Ecoute… Je change Camy et je viens t’aider…

A la moue de l’enfant, Derek proposa à son tour :

- Ou si tu veux, si c’est vraiment pressé, moi je viens t’aider… Je suis très fort pour retrouver les fugitifs tu sais…

L’enfant sembla hésiter quelques secondes puis il sourit et tendit la main à l’agent :

- C’est vrai ? Tu vas m’aider ?

- Et comment ! Allons chercher Rory ! Et s’il refuse de se rendre, je lui passe les menottes !

Un éclat de rire clair s’échappa des lèvres du gamin et Pénélope eut les larmes aux yeux à cette manifestation encore si rare chez lui. Mais comment pourrait-elle accepter qu’on le lui enlève, qu’on lui retire à nouveau ce droit au rire, à l’apaisement, au bonheur ? Jamais ! Jamais personne ne lui prendrait ses enfants !

Quelques minutes plus tard, tandis qu’elle donnait le biberon à Cameron, Derek entra dans la cuisine :

- Tout va bien ? demanda-t-il.

- Où est Terry ? questionna-t-elle en retour, avec un soupçon de crainte dans la voix, comme si, déjà, on était venu lui enlever celui-là.

- On a retrouvé son Rory derrière le panier de linge salle de la salle de bain et maintenant il joue tranquillement dans sa chambre. J’ai rarement vu un enfant aussi calme et capable de s’occuper seul à cet âge là.

- Quand tu sais que tu seras battu si tu fais du bruit ou que ta mère paiera pour tes bêtises, tu apprends vite à te tenir tranquille, répliqua Pénélope.

Derek hocha la tête puis reprit :

- Tu n’as pas répondu à ma question ma princesse. Comment vas-tu ?

Elle finit de donner le biberon au bébé puis lui fit faire son rot avant de passer dans la pièce à vivre où elle le posa dans un transat.

- Comment veux-tu que j’aille ? Ce salopard va m’enlever mes enfants !

- Ca n’arrivera pas princesse.

- Bien sûr que ça n’arrivera pas ! Parce que je partirai avant que ça n’arrive. Margaret va se renseigner pour me fournir ce qu’il faut.

Il s’approcha d’elle et posa ses mains sur ses épaules.

- Non, tu ne partiras pas. Ce serait la dernière des choses à faire. Je le sais, Margaret le sait et tu le sais.

- Alors quoi ? Je dois les laisser les emmener ?

- Rien ne dit qu’un juge donnera raison à ce malade !

- Rien ne dit qu’il ne lui donnera pas raison ! C’est vrai quoi ! Regarde-moi ! Je suis seule, complètement dépassée par les événements ! Bien sûr que ce serait plus simple pour moi qu’ils partent ! Mais s’ils partaient je crois bien que j’en mourrais ! Tu m’entends Derek ! J’en mourrais !

Il la prit dans ses bras, lui caressant doucement le dos, s’émerveillant de la bouffée d’amour qu’il ressentit alors à la tenir ainsi contre lui, dans ce geste fraternel qu’ils avaient déjà eu parfois et qui, petit à petit, devenait tellement plus pour lui.

- Non… Personne ne va mourir, et surtout pas toi. On va trouver une solution ma belle, je te le promets.

Elle s’écarta de lui, essuyant rageusement ses larmes :

- Ah oui ? Et quelle solution ? Tu vas faire en sorte que je n’aie pas été fichée comme hackeuse ? Tu vas me sortir un mari de ton chapeau pour que mon statut de célibataire ne me desserve pas ?

- Une hackeuse n’est pas une horrible criminelle et les services que tu as rendus depuis que tu es au FBI compenseront largement ces écarts de jeunesse. Quant au reste et bien… Il y a une solution très simple.

- Ah oui ? Et laquelle ?

- Epouse-moi !

Le silence tomba dans la pièce tandis qu’elle le regardait, les yeux écarquillés, bouche bée, se demandant si elle avait bien entendu. En même temps son cœur se mettait à battre la chamade. Il avait bien prononcé ces mots ? Elle l’avait bien entendu la demander en mariage ? Soudain l’avenir se teintait de rose ! Depuis le temps qu’elle rêvait de lui en secret, qu’elle désirait de tout son être que leur amitié évolue vers autre chose, quelque chose de plus doux, de plus tendre mais aussi de plus violent, de plus exigeant ! Combien de fois ses songes l’avaient-ils emportée dans un monde où il la faisait vibrer et crier sous son corps, où il lui répétait des serments brûlant qui faisaient courir le feu dans ses veines ? Combien de matins s’était-elle réveillée désappointée en s’apercevant que tout n’était que chimère ? Et là…

Puis soudain la réalité froide et crue vint la doucher : bien sûr que ce n’était pas de l’amour ! Juste un subterfuge pour lui permettre de garder les enfants ! C’était le geste d’un ami fidèle, prêt à se sacrifier pour lui apporter la paix. Ce mariage ne serait qu’un trompe-l’œil et ne durerait que le temps que les enfants soient à elle, sans aucun risque qu’on les lui reprenne.

- Tu n’es pas sérieux, parvint-elle à balbutier.

- Bien sûr que je suis sérieux ! En m’épousant tu feras tomber l’un des arguments de Dickson. Tu ne seras plus seule ! Si nécessaire tu pourras quitter ton travail pour t’occuper des enfants !

- Mais je n’ai pas envie de quitter mon boulot ! Je n’ai pas l’âme d’une femme au foyer ! s’insurgea-t-elle.

- Je n’ai pas dit que tu devrais le faire ! Juste que cette possibilité t’étant désormais offerte, le juge pencherait plus facilement en ta faveur. Réfléchis princesse ! C’est la meilleure des solutions !

Il s’enflammait en parlant, s’étonnant lui-même de sa verve et de sa volonté de la convaincre. Dans les secondes qui avaient suivi sa proposition, il s’était lui-même demandé comment il avait pu la formuler, pourtant les mots étaient sortis d’eux-mêmes, sans qu’il les prémédite, sans même qu’il les formalise. En aucun cas, lorsqu’il était venu la rejoindre, il n’avait imaginé cette solution parmi toutes celles qu’il avait tenté d’élaborer en chemin. Mais tandis qu’elle le regardait, l’air hagard, avec cependant dans les yeux une étincelle qui avait fait battre son cœur plus vite, il s’était rendu compte que c’était ce qu’il voulait, vraiment ! Il voulait épouser cette femme et adopter avec elle ces gamins auxquels il s’était attaché depuis deux semaines qu’il avait fait leur connaissance. La petite Laureen l’adorait déjà et elle le regardait avec des yeux émerveillés qui faisaient rire les femmes du groupes qui le charriaient gentiment de cette adoration enfantine, et, s’il devait en juger par ce qui c’était passé quelques minutes plus tôt, Terrence commençait à l’accepter et à avoir confiance en lui, comme le démontrait la brève étreinte qu’il lui avait accordé lorsque, triomphant, il lui avait tendu son Rory. Le petit garçon s’était jeté sur lui pour attraper le canard puis avait spontanément entouré ses bras autour des jambes de l’agent avant de se reculer, une lueur de peur dans les yeux. Alors Derek s’était accroupi et lui avait tendu les bras :

- Viens bonhomme… Tu sais que tu as le droit de me faire un câlin…

Le petit s’était approché et l’avait étreint quelques secondes avant de lui planter un baiser sur la joue avec un sourire magnifique qui avait fait monter les larmes aux yeux de l’agent. Oui ! Ce gamin, il l’aimait déjà et il ne laisserait personne l’abîmer !

Alors ces mots qui lui avaient échappé, ils étaient en fait le cri de son âme ! Il y avait bien longtemps déjà qu’il savait que l’amitié qu’il ressentait pour Pénélope s’était muée en quelque chose de bien plus doux et plus fort. Bien souvent il avait eu envie de la serrer contre lui, de dévorer ses lèvres de baiser et parfois il avait eu du mal à contenir le désir qu’elle lui inspirait. Il l’aimait mais il ne savait pas comment le lui dire et surtout, il avait peur, en parlant, de gâcher leur belle amitié.

Seulement là il y avait urgence : il fallait contrer la manœuvre de Shawn Dickson et si cela lui permettait en même temps de se rapprocher de son amour, ses amours, corrigea-t-il mentalement, alors il n’y avait pas à hésiter et il ne laisserait personne, pas même Pénélope, tenter de lui démontrer que sa proposition était absurde.

- On ne peut pas se marier comme ça, objecta l’analyste à l’issue du long discours de l’Afro-américain qui ne se connaissait pas si prolixe.

- Et pourquoi pas ? On s’aime… bien, corrigea-t-il précipitamment : pas question non plus de l’effrayer ! Et les gamins m’aiment aussi.

- Je n’ai pas le droit de te demander de te sacrifier.

- Me sacrifier ? Qui te dit qu’il s’agira d’un sacrifice ? Je n’ai personne dans ma vie et parfois ça me pèse. Là, j’aurais une famille : une épouse, des enfants… Où est le sacrifice ?

- Tu as dis que ça te pesais « parfois »… Une fois marié, ce sera pour un moment…

Il sentait que, petit à petit, elle cédait : l’idée ne lui paraissait plus aussi folle.

- J’espère même que ce sera pour toujours, appuya-t-il.

- Mais… Tu imagines ce que diront les autres ?

- Les autres ? Je crois qu’ils seront juste heureux pour nous. Et si jamais ce n’était pas le cas je m’en fous ! Ce n’est pas eux que j’épouse !

- Tu en parles comme s’il s’agissait d’une vraie demande en mariage…

- Bien sûr qu’il s’agit d’une vraie demande !

Mais elle lui coupa la parole :

- Non ! Non ! Je veux dire… Tu en parles comme si… Comme si…. C’est… Enfin… Ce serait juste un subterfuge n’est-ce pas ? Nous ne nous marierions pas vraiment… Ou alors juste le temps que je puisse adopter les enfants. Et après tu partirais… C’est bien ça que tu as en tête…

Elle le regardait, avec dans les yeux à la fois l’espoir et la crainte. Il réfléchit quelques minutes : elle lui offrait la possibilité de ne pas s’engager sur le long terme. A la base, peut-être que c’était ce qu’il pensait, mais maintenant… Comment aurait-il pu s’engager pour un temps limité ? Lui et Pénélope seraient sans doute capables de vivre une cohabitation basée sur une sorte de contrat, mais les enfants ? Comment leur expliquer un jour que tout cela n’était que de la poudre aux yeux ? Ils avaient déjà vécu trop de choses pour leur jeune âge !

- Non… répliqua-t-il, plantant son regard dans le sien pour qu’elle comprenne combien il était sérieux. Non… Je veux t’épouser, je veux adopter les enfants, je veux que nous formions une famille.

- Mais… pourquoi comme ça… pourquoi… Tu ne dois pas te sacrifier pour…

Il lui posa les doigts sur les lèvres pour la faire taire :

- Je te l’ai déjà dit, ce ne sera pas un sacrifice ! J’aime ces gosses ! Et surtout, je t’aime Pénélope Garcia ! Je t’aime, même si je n’ai pas su te le dire jusqu’à ce jour ! Je t’aime et j’ai envie de passer ma vie auprès de toi ! Je t’aime et je crois que tu m’aimes un peu aussi, assez je pense pour accepter que je veille sur toi et sur tes enfants… sur NOS enfants…

Elle pleurait maintenant, des larmes de soulagement, de joie, de bonheur et, en guise de réponse, elle lui offrit ses lèvres pour un baiser qui, d’abord timide, devint de plus en plus chaud, au point qu’il finit par se dégager avec un petit soupir frustré en disant :

- Il y a des enfants ici… Je ne peux pas te montrer combien tu me rends dingue, mais ce n’est que partie remise.

- C’est vraiment vrai ? Je ne rêve pas ? murmura-t-elle alors en se lovant dans ses bras.

- Non tu ne rêves pas ! Ou alors je fais le même rêve et je te jure que je n’ai pas envie de me réveiller.

- Mais tu es sûr ? Vraiment sûr ? Tu sais qu’une fois engagé, ce sera pour un bout de temps !

- J’espère bien que ce sera pour toujours ma princesse !

- Derek !!!

Une petite voix joyeuse retentit dans la pièce et la petite Laureen se rua dans les bras de l’agent qui la recueillit en riant tandis que Terrence arrivait à son tour, le sourire aux lèvres, venant pour sa part se lover contre sa « maman »…

Et soudain Pénélope, la petite Penny perdue et craintive, sut qu’elle venait de devenir une femme, une mère, une épouse… Tout ce qu’elle avait rêvé d’être durant son enfance et qu’elle avait finit par penser qu’elle ne serait jamais. Elle échangea un long regard plein d’amour avec Derek et son cœur se gonfla de tendresse à le voir échanger des baisers avec Laureen puis tendre la main à Terry qui s’en saisit et se mit à rire avec eux. Ses enfants, son presque époux, sa famille…

Oui, Shawn Dickson venait de perdre définitivement !

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
aviva94


Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 4453
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 62
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 6:31

Derek s'est jeté à l'eau svp Pénélope a eu du mal à comprendre que ce n'était pas un mensonge, mais maintenant, ils vont être plus forts pour contrer le flic ! L'équipe sera derrière eux, il n'y a pas à en douter rire démoniaque


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 VPY7d
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 2521
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 47
Localisation : juste derrière vous ^^

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 11:48

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 3543406167


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 626718suitsignCali ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8254
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 13:01

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019 c'est beau l'amour quand mêmeEsprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Amor01, Derek qui s'engage auprès de Pénélope et des enfants et même si c'est un moyen de contrer le père assassin, il le fait parce qu'il ne peut plus taire ses sentiments Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019. Maintenant nous verrons bien comment Dickson va réagir en voyant qu'il perd ses souffres douleurs Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 384165100


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 22:28

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1860168418


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 17:20

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019Il ne fait pas les choses à moitié le beau Derek. Ça c'est une déclaration qui vient du cœur et puis les enfants semblent l'avoir adopté tout de suite. Voilà de quoi remonter le moral de Pénélope, celui qu'elle aime depuis si longtemps partage ses sentiments. Ils sont mignons tous les deux. Je me demande comment l'équipe va accueillir la nouvelle. Que vont décider les juges et les services sociaux avec cette nouvelle donnée à intégrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 21:07

Merci Cat! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2371081705



Chapitre 9

- Et, compte-tenu de ses éléments, j’accorde la garde des enfants Dickson à M. et Mme Morgan en attendant que la justice statue sur le sort de leur père.

Dans un cri de joie, Pénélope se jeta dans les bras de Derek et l’embrassa à pleine bouche sans se soucier du juge, du greffier et des avocats qui se trouvaient là, pas plus que des membres de l’équipe qui souriaient, à la fois attendris et heureux, tout en s’échangeant de vigoureuses tapes sur les épaules pour fêter leur victoire.

- Merci, merci, merci !!! finit par balbutier l’analyste.

- Tu as bien compris que, pour le moment, il n’est pas question d’adoption, s’inquiéta Derek.

- Evidemment ! Ne me prends pas pour une idiote ! rétorqua-t-elle. Mais je m’en moque ! Tout ce qui m’importe c’est qu’on nous laisse les petits. Le reste pourra attendre. Un pas à la fois comme a dit l’avocat.

Derek sourit : il était heureux, heureux du bonheur de la femme qu’il aimait, heureux de pouvoir garder les enfants auxquels il s’attachait plus fort de jour en jour, heureux tout simplement que la vie, par moment soit simplement magnifique.

Après avoir fêté l’événement avec ses amis, le couple rentra chez lui pour retrouver SES enfants et la fête reprit lorsque les petits, Terry du moins, comprirent qu’on ne les séparerait pas de leurs parents adoptifs. Même si les adultes avaient tout fait pour leur cacher leur inquiétude, le petit garçon, avec l’instinct affûté qui caractérise ces gamins qui ne savent jamais quand le danger va fondre sur eux et restent perpétuellement sur le qui-vive, avait ressenti l’angoisse, compris que quelque chose se jouait, quelque chose qui, pour lui et ses frère et sœur, signifierait peut-être la fin de l’époque la plus heureuse qu’il ait vécu depuis aussi longtemps qu’il avait des souvenirs conscients. Alors ce soir-là, il put enfin s’abandonner à la sécurité et à l’insouciance de son âge, redevenir enfin un petit garçon de quatre ans aimé et choyé.

- Est-ce que tu es mon papa maintenant ? demanda-t-il à Derek.

Celui-ci prit l’enfant sur ses genoux et lui répondit :

- Je serai ton papa de cœur Terry. Mais pour le moment, je n’ai pas le droit de t’adopter parce que tu as un autre papa et qu’il ne veut pas t’abandonner.

- Pourtant il ne nous aime pas !

- Peut-être qu’il vous aime, à sa façon, répliqua le profileur, soucieux de ne pas mentir à l’enfant.

- Toi, tu nous aimes ?

- Bien sûr que je vous aime !

- Et tu ne me tapes pas ! Et tu ne tapes pas maman. Alors s’il nous aime, pourquoi il est méchant ?

- Peut-être que ton papa a des problèmes qu’il ne peut pas résoudre. Mais peut-être qu’on va l’aider à le faire et qu’un jour tu seras content de le retrouver.

- Non ! Je serai content avec toi et maman… Je n’ai pas besoin de lui !

Derek se mordit les lèvres : que répondre à cela ? Sans compter que Shawn Dickson ne réapparaitrait pas de sitôt dans la vie des enfants.

Tout en donnant le biberon à Cameron, Pénélope les observait : Terry sur les genoux de Derek, Laureen pelotonné contre celui qu’elle appelait déjà papa malgré leurs essais pour la faire renoncer à ce vocable, même si Derek crevait d’envie d’être ainsi appelé, mais tant que Dickson serait dans le tableau, il estimait ne pas pouvoir laisser les enfants penser de lui qu’il était leur père. Plus tard, lorsqu’ils auraient grandi, ils pourraient en reparler, parce qu’un papa et un géniteur ne sont pas la même chose. Mais pour le moment il les jugeait trop jeunes pour comprendre la différence. Il voulait qu’ils choisissent de l’appeler papa en toute connaissance de cause, sans usurper la place de qui que ce soit.

Pénélope sourit : elle avait la tête qui tournait un peu de tous les changements survenus dans sa vie en l’espace de dix jours. Ils s’étaient mariés civilement très vite, de manière à pouvoir se présenter au tribunal en tant que monsieur et madame Morgan. Hotch avait été le témoin de Derek et JJ celui de Pénélope. Un simple mariage civil, dans l’urgence mais malgré tout dans la joie. Les enfants étaient là et avaient égayé la cérémonie, leur ôtant la peur qui les tenaillait d’être en train de faire une monumentale erreur avec les meilleures intentions du monde.

A la base, il était convenu entre eux d’aller doucement, de laisser du temps au temps, de s’installer progressivement dans cette nouvelle vie. Mais la nature les avait vite réunis dans le même lit et la communion de leurs corps les avait rapproché encore : ils étaient désormais un couple, avec ses joies et ses problèmes, le plus crucial d’entre eux étant la recherche d’un nid douillet pour abriter leur progéniture, l’appartement de Pénélope étant décidément trop petit pour une famille avec trois enfants. Quant à la garçonnière de Derek, ce n’était même pas la peine de penser s’y installer !

Grâce à Rossi et à Hotch, les services sociaux, après une enquête formelle, avaient recommandé de leur laisser les enfants en attendant que le juge statue. Et malgré l’angoisse de cette décision à venir, ils avaient pu s’installer dans leur vie de famille, les enfants s’attachant à Derek avec la soif d’affection qui les caractérisait et sans doute le désir inconscient de se rendre compte que tous les pères n’étaient pas comme celui qu’ils avaient connu et qu’un homme pouvait aussi les aimer et se montrer doux.

Et maintenant ils avaient le temps : le temps de voir venir, le temps d’être heureux, le temps de voir grandir leurs enfants. Parce que même si ceux-ci ne portaient pas leur nom, même si, peut-être, ils ne le porteraient jamais, ils étaient bel et bien leurs enfants.

Mariée, trois enfants… Qui l’aurait cru trois mois plus tôt ? En tout cas pas elle, sourit Pénélope en posant le bébé dans son transat avant de se diriger vers le reste de sa tribu :

- Et si nous faisions un magnifique gâteau pour fêter la bonne nouvelle ?

Avec des cris de joie, les petits s’élancèrent vers elle et elle les reçut dans ses bras, un sourire de bonheur plaqué sur son visage.

Derek la regardait et toutes ses craintes s’envolaient à la voir ainsi : qu’elle était belle la femme qu’il aimait, aussi belle en tant que mère qu’en tant qu’amante ! Il ne regrettait rien et savait qu’il ne regretterait jamais, quoi que l’avenir leur réserve.

Et le soir, dans le grand lit, il la prit contre lui et lui murmura :

- Veux-tu m’épouser ma princesse ?

Elle rit en lui envoyant un petit coup de poing :

- Réveille-toi mon prince ! Je te rappelle que c’est déjà fait !

- Non, je veux dire… Veux-tu vraiment m’épouser ? A l’église, avec nos amis, nos familles… Faire une vraie réception et partir en lune de miel.

Elle avait les larmes aux yeux à l’écouter lui décrire cette cérémonie qu’ils n’avaient pas eue et qu’elle n’avait pas exigée : même s’ils avaient fait un mariage d’amour, elle avait quand même eu l’impression que ça restait en grande partie juste une entente entre adultes. Et malgré les preuves d’amour qu’elle avait reçu et donné ensuite, ce sentiment était resté ancré en elle. A cet instant il se dissipait.

- Oh oui… Oui je veux t’épouser… Mais… Où pourra-t-on faire ça ? Pas ici ! Même si pour ce qui est de ma famille tu l’as déjà entièrement auprès de toi, toi il y a ta mère, tes sœurs, tes neveux… Et puis il y a les amis et…

- Je suis sûr que Rossi nous accueillera volontiers dans sa maison !

- Comment peux-tu en être aussi sûr ?

- Parce que je le lui ai demandé tout à l’heure.

Elle se redressa et alluma la lumière pour le regarder bien en face :

- Comment ça tu lui as demandé ? Quand ? Pourquoi ?

- Quand ? A la sortie du tribunal, pendant que tu étais aux toilettes. Pourquoi ? Parce que je t’aime comme un fou et que je veux un vrai mariage ! Je sais que tu en rêves aussi : la robe de princesse, la bénédiction du pasteur… C’est important pour toi.

- Mais pas pour toi !

- Bien sûr que si ! Même si je suis un peu en froid avec la religion, ça reste important. Et puis je rêve de te voir dans une belle robe blanche !

- Blanche !!! Je te signale, au cas où tu ne t’en serais pas aperçu, que je ne suis plus vierge !

- Ca je le sais ! Et j’en suis fort heureux ! Mais on s’en fiche ! C’est la tradition… Après, si tu préfères une autre couleur… De toute façon, tu seras toujours la plus belle à mes yeux !

- Tu n’es qu’un vil flatteur Derek Morgan ! Je me demande bien ce que tu cherches avec tes compliments.

- Pauvre de moi ! Je suis démasqué ! Je voulais simplement te glisser dans mon lit et…

- Je te signale que je suis déjà dans ton lit ! Ou plutôt tu es dans le mien, sourit-elle avant de se rapprocher de lui.

- Tu es vraiment sûr de toi ?

- Et comment ! Toi dans ta belle robe…

- Toi dans un beau costume…

- Et nos enfants pour nous mener à l’autel.

- Mais pas de lune de miel tout de suite. Je ne pourrai pas quitter les petits.

- On les emmènera avec nous.

- Des enfants en lune de miel ?

- Pourquoi pas ?

- On n’a jamais vu ça !

- Et bien on le verra. Nous n’avons rien fait comme les autres : tu as d’abord eu les enfants, puis on s’est mariés, puis on nous les a confiés officiellement, on va se remarier… Pourquoi ne les emmènerions-nous pas ?

- Tu as raison… On n’a rien fait de conventionnel.

- Sans doute parce que tu es la personne la moins conventionnelle que je connaisse.

- C’est un compliment ?

- Et comment !

- Je te soupçonne d’avoir des idées malhonnêtes Derek Morgan !

- Ne fais pas que me soupçonner ! murmura-t-il en se penchant sur elle pour éteindre la lampe avant de commencer à la caresser, s’émerveillant une fois de plus de la douceur de sa peau et de la sensualité qu’elle dégageait.

Leurs corps s’unirent dans la moiteur du lit tandis qu’ils s’abandonnaient totalement l’un à l’autre, leurs sueurs se mêlant tandis que leurs peaux se touchaient, s’excitaient. Ils se rejoignirent dans la jouissance, dans un cri de pur bonheur, et en s’endormant, sa belle lovée contre lui, Derek Morgan se dit, une fois de plus, que la vie pouvait être vraiment belle.

(à suivre)


Dernière édition par Cissy le Dim 24 Mar 2013 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8254
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 21:57

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019un vrai bonheur ce chapitre où nous retrouvons le couple marié Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1916874526 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1916874526 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1916874526 Les enfants sont heureux et en sécurité Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 384165100 et le vilain père au trou Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1283079067. Maintenant, il reste plus qu'à espérer que le juge leur accorde la garde permanente Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 3767345554 pour qu'ils les adoptent légalement. Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1990061059 Une bien belle famille que voilà Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
aviva94
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
aviva94


Féminin Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 4453
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 62
Localisation : Dans les bras de Jack !
Mon pairing du moment: : Janto for ever
Mon Fandom du moment: : Torchwood

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 6:57

Voilà un grand pas de fait, mais l'autre ne se laissera certainement pas faire, il va vouloir les faire trébucher...voir même tomber Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 335915-2f262f Le mariage a été rapidement décidé, il peut mettre le doute sur une union de "convenance" !


Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous
ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir. (Pierre Dac)


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 VPY7d
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t766-aviva94 http://aviva94.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 12:21

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019Une première victoire rendue possible par un couple uni dans l’urgence pour sauvegarder une famille. L’urgence d’une union mais aussi l’urgence d’un désir trop longtemps contenu et qui se matérialise enfin dans des conditions qu’ils n’auraient jamais cru possible. Les enfants ont trouvé la stabilité et l’amour et pour le petit Terry, un père de cœur qui lui fait prendre conscience que tous les hommes ne sont pas forgés à l’image de son géniteur. Un père, un vrai, celui qui a manqué à sa jeune vie et qu’il ne peut voir autrement que comme son papa… J’adore ce chapitre… Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 2652155019
Revenir en haut Aller en bas
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 14:58

retard rattrapé.....
une superbe et poignante complicité s'installe entre les enfants et leurs nouveaux parents
Peneloppe n'est plus seule maintenant....

j'adore


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 21:35

Un grand merci de vos commentaires.... Je crois qu'il reste un chapitre et ce sera terminé... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 1990061059


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 - Page 3 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Esprits criminels - Toi - Pénélope/Derek - G
» Esprits criminels - Déclaration - Pénélope/Derek - G
» Esprits criminels - Avec - Pénélope/Derek - G
» Esprits criminels - Mieux qu'ici bas -Derek/Pénélope - G
» Esprits Criminels - Si je t'avais pas - Derek/Pénélope G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Création en Mots :: Fanfiction-
Sauter vers: