French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13

Aller en bas 
+3
Cali
christelle72
Cissy
7 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeVen 1 Mar 2013 - 19:00

Un cadeau d'anniversaire pour Lillie.... J'espère que tu l'aimeras la miss et que les autres apprécieront aussi du moins celles qui oseront sortir du slash....  Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100

Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Jeff Davis. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.


Une nouvelle vie


Chapitre 1
Pénélope Garcia, analyste à la section d’étude du comportement à Quantico, pour le FBI, n’en menait pas large en entrant dans l’ascenseur. Elle n’avait pas besoin de jeter un coup d’œil à sa montre pour savoir qu’elle avait plus d’une heure de retard ! Bon sang ! Si elle continuait comme ça elle allait se faire jeter ! Déjà, deux jours avant, Hotch avait fait une remarque sur son retard de vingt minutes : rien de bien méchant, juste quelques mots soulignant qu’une fois de plus elle n’était pas à son poste de travail à l’horaire fixé. Cela avait suffit à lui faire comprendre que son chef de section avait parfaitement conscience de son manque de ponctualité récurrente depuis plusieurs semaines. Si elle avait cru que cela passerait inaperçu étant donné que neuf fois sur dix elle allait directement à son bureau, elle s’était trompée. Et si elle avait pensé que ses états de service lui permettraient de bénéficier de l’indulgence de son chef à ce sujet, elle s’était trompée aussi, une simple phrase au détour d’une conversation lui ayant ôté les illusions qu’elle aurait pu cultiver à ce sujet.

Elle faisait des efforts pourtant, autant qu’elle le pouvait. La veille, elle avait réussi à arriver à l’heure, mais aujourd’hui tout avait semblé se liguer contre elle. Jusqu’à ce foutu ascenseur qui n’en finissait pas de monter au huitième étage, pensa-t-elle en s’appuyant à la paroi, fermant un instant les yeux : elle se sentait si lasse !
Le tintement familier l’avertit qu’elle était arrivée à son étage et elle ouvrit les yeux alors que les portes glissaient lentement loin l’une de l’autre, découvrant le grand espace de bureaux de la section d’étude du comportement. A peine eut-elle posé le pied sur le plancher qu’on l’interpellait :

- Hé princesse ! Je commençais à m’inquiéter.

Elle ferma furtivement les yeux et s’efforça au calme avant de se tourner vers le bel afro-américain qui venait de lui parler. En d’autres circonstances elle aurait été ravie de pouvoir passer quelques minutes avec Derek. Il était son ami depuis tellement longtemps maintenant ! Il était même bien plus que ça dans le secret de son cœur, mais elle serait morte plutôt que de l’avouer. Elle savait n’avoir aucune chance auprès de cet Adonis, elle, le vilain petit canard. Elle n’en avait déjà aucune avant, alors maintenant… autant rêver d’aller sur la lune à pied !

- Pénélope, tout va bien ?

La voix inquiète de Derek l’arracha à ses pensées et elle parvint à grimacer un sourire :

- Oui, bien sûr.

Bon sang ! Elle était bien assez en retard comme ça ! Ce n’était vraiment pas le moment de lui tenir le crachoir ! Tout ce dont elle rêvait, c’était d’échapper au regard perspicace de Hotch et de se réfugier dans son antre où elle pourrait enfin absorber le café dont elle rêvait depuis le matin ! Mais visiblement, Derek ne voulait pas la laisser s’en tirer aussi facilement.

- Tu es sûre ? Tu sembles fatiguée.

Il étudiait son visage tiré, sa mise qui, pour être aussi colorée qu’à l’habitude, semblait négligée : son chemisier était froissé, sa jupe mise de travers et une tache indéfinissable s’étalait sur l’épaule de sa veste. Il était déterminé à savoir ce qui tourmentait son amie : il y avait maintenant trop longtemps que cela durait. Mais il savait aussi qu’il ne pouvait pas l’attaquer de front, ce serait le meilleur moyen pour qu’elle se referme comme une huître. Elle pouvait être plus difficile à cerner que certains de leurs plus coriaces suspects malgré sa naïveté et sa gentillesse.

- Tu sais que tu peux tout me dire ma princesse, tenta-t-il avec ce sourire qui faisait se pâmer les plus frigides.

L’envie de l’envoyer promener grandissait en elle, mais elle savait que ce serait injuste. Derek n’était pour rien dans son exaspération croissante, dans sa nervosité et dans cette incapacité dans laquelle elle se trouvait de faire face à sa vie actuelle. Ce n’était pas le moment de se priver d’un ami en se montrant injuste envers lui. Certes elle ne vivrait pas avec le profileur la belle histoire d’amour à laquelle elle s’était parfois laissée aller à rêver, mais pour autant elle n’allait pas gâcher leur magnifique amitié.

- Non, ça va. Je ne dors pas très bien en ce moment.

- Oh ! Des ennuis ? A moins qu’un nouveau galant…

La voix resta en suspens sur un sourire mais les yeux, eux, ne souriaient pas du tout, et même, elle crut y lire une lueur de désapprobation qu’elle n’avait ni le temps ni l’envie d’analyser à ce moment présent.

- Ne dis pas de sottises, répliqua-t-elle sèchement. Qui donc voudrait d’une fille comme moi ?

L’amertume dans le ton le laissa pantois en même temps qu’elle l’inquiéta. Cela ne ressemblait pas à sa Pénélope. Il ne faisait aucun doute que, depuis plusieurs semaines, quelque chose tracassait la jeune femme. En fait, depuis qu’elle avait pris sa semaine de congés il ne savait ni où ni avec qui. Mais à son retour elle n’était plus la même. Il avait pensé à un amour de vacances qui s’était mal passé, s’en voulant pour la satisfaction qui l’avait envahi à la pensée que Pénélope n’avait toujours personne dans sa vie. Puis, devant les changements qui s’étaient opérés les semaines précédentes, il avait fini par se demander si, au contraire, la fatigue et le souci clairement affichés par son amie ne prouvaient pas plutôt qu’elle avait ramené son galant avec elle et la jalousie qui lui avait alors mordu les entrailles l’avait fait prendre conscience que l’amitié qu’il ressentait pour l’analyste était, au fil du temps, devenue bien plus que cela. Mais comment réussir à aborder le sujet avec quelqu’un qui semblait fuir toute idée d’engagement ?

- Il y a plein de mecs qui seraient honorés d’avoir quelqu’un comme toi dans leur vie, répondit-il en posant une main sur les épaules de la jeune femme, s’interdisant de continuer par : « à commencer par moi ».

Un sourire se dessina sur le visage fatigué de Pénélope, l’encourageant à poursuivre :

- Tu sais que tu peux me parler si quelque chose ne va pas. Tu as confiance en moi n’est-ce pas ?

- Bien sûr que j’ai confiance en toi Derek, mais…

A ce moment-là, une voix venue de la passerelle, cette voix autoritaire que l’analyste aurait préféré ne pas entendre, retentit, coupant leur aparté :

- Garcia, dans mon bureau, maintenant !

Tout sourire effacé de son visage devenu plus pâle, Pénélope se dégagea rapidement de l’étreinte de Derek pour se rendre à l’escalier. L’Afro-Américain l’arrêta par le bras :

- Tu veux que je t’accompagne ?

- Je ne suis pas un bébé Morgan ! Je suis encore capable d’aller voir mon boss sans qu’on me tienne la main ! rétorqua-t-elle sèchement tout en pensant que, peut-être, quelques minutes plus tard elle n’aurait justement plus de boss. Et dans ce cas que deviendrait-elle, et surtout, que deviendraient…

Mais elle s’interdit de penser la suite, comme si elle avait peur que les profileurs qui la suivaient du regard puissent capter ses réflexions. Elle ne voulait pas leur imposer ses choix : c’était à elle de faire face à sa vie, à elle et à personne d’autre. Malgré son cœur battant, elle entra la tête haute dans le bureau de l’agent spécial Aaron Hotchner, son chef, qui arborait une mine à faire frémir de bien plus courageux qu’elle.

- Asseyez-vous.

- Merci monsieur, balbutia Pénélope en se laissant tomber dans le fauteuil avec reconnaissance.

Elle aurait été bien incapable de se tenir debout face à cet homme qu’elle appréciait mais qui l’intimidait toujours autant.

- Vous étiez en retard, une fois de plus, déclara Hotch d’une voix froide.

- Je sais… Je suis désolée… J’ai…

- Je n’ai que faire de vos excuses Garcia ! Vous avez un travail ici ! Un travail important ! Que se passerait-il si nous avions besoin d’une analyse en urgence et que vous ne soyez pas là pour nous la fournir hein ?

- Monsieur…

Il leva la main pour l’empêcher de continuer :

- Vous êtes consciente que votre absence peut faire la différence entre la vie et la mort ?

A ces mots, les larmes se mirent à rouler sur les joues de la jeune femme et Hotch se mordit la lèvre. Il ne voulait certes pas lui faire du mal mais il ne pouvait non plus tolérer ses absences à répétition : comme il venait de le dire, celles-ci pouvaient avoir des conséquences terribles.

- Ecoutez Garcia, jusqu’à présent vous ne m’avez donné que des satisfactions. Que se passe-t-il depuis quelques semaines ? Est-ce que votre travail ne vous convient plus ? Souhaitez-vous en changer ? La pression est trop forte ? Vous voulez quitter la section ?

- Non ! Non monsieur ! Surtout pas ! J’aime mon travail ! Je ne veux pas en changer !

- Alors qu’est-ce qu’il y a ? Si vous continuez à être ainsi en retard, je n’aurais pas d’autre choix que de vous renvoyer, vous le savez.

- Je le sais monsieur… Oui… Je le sais, pleura l’analyste en cherchant désespérément un mouchoir.

Elle se saisit de celui que son vis-à-vis lui tendait et s’essuya les yeux avant de se moucher. Hotch en profita pour étudier sa subordonnée, remarquant les cernes sous les yeux, la mise moins apprêtée que d’ordinaire, la tache sur l’épaule… Cette tâche…

Il se leva et s’approcha d’elle, se penchant pour étudier de plus près la souillure sur l’épaule.

- C’est… C’est du vomi de bébé ça Garcia.

Elle sursauta violemment, regarda son vêtement et rougit tout en l’essuyant avec le mouchoir, ne réussissant qu’à étaler la tache.

- Oui monsieur, finit-elle par balbutier.

Hotch regagna son bureau, la laissant reprendre le contrôle. Des dizaines de questions se bousculaient dans son esprit. Sans nul doute, l’analyste n’avait pas pu mettre au monde un bébé : ils s’en seraient aperçus quand même ! Ils étaient une équipe de profileurs. D’un autre côté, Pénélope avait toujours été un peu enrobée. Certaines grossesses ne se remarquaient pas et leur analyste avait pris une semaine de congés cinq semaines plus tôt se souvint-il soudain. D’ailleurs c’était depuis son retour que son comportement avait changé et que les retards s’accumulaient. Soudain Hotch commença à se dire qu’ils étaient peut-être de fieffés aveugles, tous autant qu’ils étaient.

- Garcia ! Auriez-vous quelque chose à me dire ? demanda-t-il. Est-ce que par hasard…

Il ne savait pas comment présenter les choses sans risquer de heurter la jeune femme. Mais il devait en avoir le cœur net.

- Vous ne nous auriez pas caché une grossesse n’est-ce pas ?

Le sursaut qu’eut Pénélope a cette question et l’expression effarée qu’elle afficha quelques secondes lui indiquèrent son erreur mieux que la protestation qui jaillit :

- Bien sûr que non monsieur ! Comment aurais-je pu ?

- Mais il y a quelque chose qui a changé dans votre vie cependant, je me trompe ?

Et devant son mutisme, il reprit :

- Vous savez que vous pouvez me parler Garcia. Je sais écouter au cas où vous en douteriez.

- Je sais monsieur mais… Ce n’est pas facile.

- Rien n’est jamais facile Pénélope, et le glissement de son patronyme à son prénom lu fit comprendre que son chef tentait de la rassurer, de se rapprocher d’elle pour l’amener à se livrer, mais il y a des moments où il faut savoir affronter ses actes.

- Est-ce qu’il s’est passé quelque chose durant vos vacances, quelque chose dont vous aimeriez me parler ?

Alors elle lâcha prise : il y avait trop longtemps qu’elle se battait seule. Elle savait que si elle continuait elle allait s’effondrer en commençant par perdre ce boulot qu’elle adorait. Oui, il était plus que temps qu’elle se décide enfin à demander de l’aide : la fierté c’est bien, mais il y a un moment où ça confine à la bêtise !

- D’accord, je vais tout vous dire, déclara-t-elle.

Toute ouïe, Aaron replongea alors cinq  semaines plus tôt.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeVen 1 Mar 2013 - 21:39

superbe début qui donne envie de connaître la suite
mais d'où vient cette tâche de vomi de bébé?
que s'est donc t-il passé dans la vie de Mérédith?


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeVen 1 Mar 2013 - 23:40

Une fic penelope /Derek et écrite par toi j'arrive moi!!! :j\'aime: :j\'aime:
Tres bon début! je me demande bien se qui c'est passer pour Garcia.
Hate de lire la suite! :j\'aime: :j\'aime: bravo bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 2521
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 47
Localisation : juste derrière vous ^^

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeSam 2 Mar 2013 - 0:43

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 626718suitsignCali ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 2153
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 42

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeSam 2 Mar 2013 - 9:25

Pénélope avec un bébé, j'ai hâte d'en savoir plus sur cette histoire.
Très bon premier chapitre bravo bravo

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8249
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeSam 2 Mar 2013 - 9:32

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2652155019 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2652155019début très prenant avec Pénélope qui semble sur le point de lâcher son secret Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeSam 2 Mar 2013 - 21:08

christelle72 a écrit:
que s'est donc t-il passé dans la vie de Mérédith?
Mérédith? C'est qui Mérédith? Tu t'es pas trompée d'histoire? Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100

jennifer222 a écrit:
Je me demande bien se qui c'est passer pour Garcia.
Hou là, C'est que c'est toute une histoire... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1990061059

Cali a écrit:
Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3543406167
Tu me donnes combien en échange? Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 4079679510

djorie a écrit:
Pénélope avec un bébé, j'ai hâte d'en savoir plus sur cette histoire.
Un bébé? Où tu as vu un bébé toi? Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3421360609

Aragone17 a écrit:
début très prenant avec Pénélope qui semble sur le point de lâcher son secret
Face à Hotch ne ne lâcherais pas le morceau toi? Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3350550132

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 919729534


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 2521
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 47
Localisation : juste derrière vous ^^

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeDim 3 Mar 2013 - 10:01

Je t'ai donnée Neko, non? sadique


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 626718suitsignCali ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeDim 3 Mar 2013 - 15:40

Euh... juste prêté... Et je ne suis pas sûre que ce soit une récompense ça... plutôt une punition... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100
Allez, une petite suite...


Chapitre 2
Pénélope retint un juron lorsque le téléphone la fit sursauter, la conduisant, dans le même temps, à se barbouiller généreusement la joue du joli rouge-à-lèvres rose « aurore » sur lequel elle avait craqué et qu’elle venait d’acheter dans son magasin de beauté préféré.

- Ah non… J’espère que ce n’est pas le boulot ! J’ai une semaine de vacances il est hors de question que je la gâche !

Pourtant elle savait que si c’était vraiment le travail elle sacrifierait sans une minute d’hésitation et sans regret les sept jours à venir durant lesquels elle avait prévu de s’occuper d’elle et rien que d’elle. Elle avait envie de faire du shopping pour renouveler sa garde-robe, d’aller au spa se faire bichonner un peu et tout simplement de prendre du temps loin des meurtriers, des violeurs en séries, loin des drames qui peuplaient son existence depuis qu’elle avait rejoint le FBI. Elle savait très bien au fond d’elle-même qu’elle allait aussi penser à Derek, rêver de ce qui ne serait jamais, mais ça, il était hors de question qu’elle l’oralise.

En grommelant, elle décrocha le combiné tout en frottant énergiquement la trace rose qui déparait sa joue.

- Oui ? Garcia au téléphone, répondit-elle d’une voix somme toute fort peu amène.

- Penny ? Penny c’est toi ?

L’informaticienne haleta à cette voix surgie de son passé. Il n’y avait qu’une personne au monde qui l’appelait ainsi et le nom s’inscrivit dans son esprit avant que son interlocutrice n’enchaine :

- Penny, c’est moi, Mel… J’ai besoin de toi Penny ! Tellement besoin de toi !

La voix était faible, mal assurée et contenait tant de souffrance et de terreur que Pénélope sentit ses yeux se remplir de larmes : qu’était-il arrivé à son amie si forte, celle qui la protégeait, qui lui promettait un bel avenir, qui l’avait encouragée à s’en sortir ? Certes il y avait plus de dix ans qu’elle n’avait pas eu de ses nouvelles et tant de choses peuvent arriver en une décennie.

- Penny, tu m’entends ?

L’inquiétude palpable dans la voix de son amie ramena la jeune femme au temps présent :

- Oui, je t’entends Mel. Que se passe-t-il ?

- Pas au téléphone… J’ai besoin de te voir. Je sais que je ne me suis pas bien comportée avec toi mais… Oh Penny si tu savais comme je regrette ! J’ai besoin de toi, de ma sœur, de ma seule amie, s’il te plaît… Viens…

Et trente minutes plus tard, Pénélope, ayant empaqueté à la hâte quelques vêtements dans un sac de voyage, prenait le premier train pour Washington où résidait son amie. Elle eut tout le trajet pour se remémorer leur histoire en commun et cette rupture, dix ans plus tôt, qui pesait encore sur son cœur.

Pénélope Garcia avait rencontré Melinda Flowers dans la famille d’accueil où on l’avait placée à ses quatorze ans lorsqu’elle avait fugué de chez elle, lasse de servir de puching-ball au compagnon de sa mère qui, trop perdue dans ses vapeurs d’alcool et de méthamphétamines n’intervenait même pas. Peut-être que s’il s’en était tenu aux coups et aux insultes elle serait restée chez elle malgré tout, mais depuis quelques semaines il posait sur elle un regard trouble et parfois sa main se faisait caressante, initiant chez elle une peur bien plus grande que celle des coups. Alors elle était partie et n’avait pas tardé à se faire ramasser par une patrouille qui l’avait conduite à l’hôpital qu’elle avait quitté pour un foyer, ni pire ni meilleur que les autres, avant d’être conduite dans cette famille où six autres gamins de deux à quinze ans essayaient de se reconstruire entre une mère débordée et un père trop autoritaire et à la main leste. Mais au moins, contrairement à d’autres familles, ils étaient bien nourris, correctement habillés et on n’abusait pas d’eux. Alors certes l’amour n’était pas au rendez-vous, mais pour ces gosses qui avaient trop souvent côtoyé l’indifférence, la violence ou la haine de ceux qui auraient dû les protéger, le manque d’amour était habituel et puisqu’il s’accompagnait des soins ordinaires, il leur suffisait.

Melinda était arrivée quelques jours avant elle, gamine révoltée qui avait fini par fuir un père incestueux qui, entre deux raclées, abusait d’elle depuis ses dix ans sous le regard indifférent d’une mère alcoolique et psychotique qui n’avait jamais aimé cette « chose » sortie un jour de son ventre. Très vite les deux adolescentes étaient devenues inséparables : la timide Pénélope pouvait compter sur Melinda pour la protéger des tyrans, des mecs attirés par sa peau laiteuse et ses doux cheveux blonds. Physiquement les deux gamines se ressemblaient un peu, toutes deux blondes et assez grandes pour leur âge, mais Melinda était plus mince, plus agile et avait des yeux verts qui indiquaient qu’à elle on n’en contait pas, tandis que Pénélope arborait de grands yeux bleus innocents, comme si elle voulait croire encore en la beauté du monde malgré ce qu’elle avait traversé. Et Melinda avait tout fait pour préserver l’innocence de sa sœur d’adoption : elle l’avait choyée, protégée, aimée, encouragée à se donner dans ses études.

Pénélope se rappelait encore de la raclée que Mel avait fichu à ces filles qui, lorsque la jeune fille de seize ans avait commencé à montrer des dons certains pour l’informatique, avaient tenté de l’enrôler dans leur gang. Elle se souvenait de ce soir où elle était rentrée, effrayée par les menaces très précises reçues de la chef de meute. Mel l’avait rassurée puis elle était sortie et quand elle était rentrée, arborant un magnifique œil au beurre noir, elle lui avait dit que désormais les louves la laisseraient en paix, ce qui n’avait pas manqué de se produire.

Et elles avaient grandi, se protégeant mutuellement, s’épaulant, s’installant ensemble lorsque, leurs dix-huit ans sonnés, les services sociaux leur avaient signifié que leur obligation à leur encontre était arrivée à son terme. Elles avaient vécu ainsi durant plus de cinq ans puis Pénélope avait rencontré Shawn, un jeune élève de l’école de police de Washington, un black baraqué et charmeur qui n’avait pas tardé à conquérir son cœur avant de lui ravir sa virginité.

Leur histoire d’amour avait duré quelques mois, jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive que Mel et Shawn avait une liaison.
Aujourd’hui encore, dans ce train qui l’emmenait vers cette amie devenue une inconnue, l’informaticienne ressentait toujours le coup de poignard qui l’avait crucifiée lorsque, revenue à l’impromptu d’un de ses cours parce qu’elle était malade, elle avait trouvé celle qu’elle considérait comme sa sœur et son compagnon dans le même lit, son lit, le lit où, nuit après nuit, elle s’endormait entre les bras de son Apollon. Tout ce dont elle se souvenait ensuite, c’était d’avoir déposé ses bagages dans un motel pourri à l’autre bout de la ville, se jurant que plus jamais elle n’accorderait sa confiance à personne.

Elle n’avait plus jamais entendu parler de Melinda Flowers mais, en dépit de la trahison, elle avait toujours un regret lancinant de son absence au fond de son cœur. Elle aurait tant aimé l’avoir eue à ses côtés durant ses années de hackeuse, elle aurait tant voulu voir sa réaction lorsqu’elle était entré au FBI et surtout elle aurait adoré pouvoir lui confier ses pensées, ses réussites, ses échecs, pleurer sur son épaule cet amour impossible qui la faisait souffrir… Bien sûr il y avait JJ et Emily, mais aucune ne pourrait jamais être pour elle ce que Mel avait été. Mel qui restait un secret dont elle n’avait jamais parlé à quiconque.

Pourquoi volait-elle à son secours alors que plus de dix ans s’étaient écoulés depuis qu’elle avait claqué la porte du petit deux pièces qu’elles payaient à grand peine de petites arnaques en petits boulots ? Sans doute parce qu’elle avait grandi la petite Pénélope d’alors. Elle savait dorénavant que tout n’était pas tout blanc ou tout noir et que, peut-être, elle aurait dû parler au lieu de fuir, se battre s’il l’avait fallu. Parce qu’au fil du temps, elle avait compris que, plus que sur Shawn, c’est sur Mel qu’elle avait pleuré, sur cette amitié brisée par ce qui n’était, elle le savait maintenant à l’aune de ce qu’elle ressentait en secret pour Derek, qu’une amourette de jeune adulte enflammée par ce premier homme qui lui parlait gentiment et posait sur elle un regard doux et aimant, sans cette lueur lubrique qu’elle avait toujours repéré dans les yeux de ceux qui venaient lui conter fleurette en espérant juste quelques heures au lit avant de passer à une autre proie.

Oui, Mel lui avait manqué, infiniment, et c’est pourquoi son cœur battait tandis que le train l’emportait vers sa sœur de cœur, tremblant d’apprendre ce qui avait motivé son appel au secours, sachant déjà au fond d’elle-même que, quoi qu’il se soit passé dans la vie de Melinda, elle serait là pour elle sans restriction.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8249
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeDim 3 Mar 2013 - 16:10

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100je sens qu'elle va avoir une surprise Pénélope Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 d'où ces retards dans le présent Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3421360609 aurait-elle récolté du gamin de son amie? Ladite amie fait-elle partie des bagages?


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 2153
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 42

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeDim 3 Mar 2013 - 18:24

Un appel qui sonne comme un retour vers le passé pour Pénélope, on apprend que la vie n'a pas été tendre.
Que vont apporter ces retrouvailles à Pénélope interogation
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeLun 4 Mar 2013 - 16:49

J'aime beaucoup!Garcia avec un bébé!!!!que s'est il passé?J'ai hate de lire la suiteEsprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2652155019
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeLun 4 Mar 2013 - 19:24

Voilà Pénélope bien embarrassée. Le passé revient frapper à sa porte et il ne s'est pas invité seul. Pénélope ne passe pas inaperçue c'est le moins que l'on puisse dire et il est certain que si un cheveu dépasse de sa mise habituelle, cela se remarque et pour un profiler expérimenté comme Hotch, elle n'a aucune chance de faire profil bas... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1990061059Et avec Derek qui s'inquiète et en pince pour elle, quel que soit le fardeau qu'elle porte à bout de bras, elle ne risque pas de le tenir seule encore longtemps...

J'avoue, j'ai énormément de mal avec ce couple, impossible pour moi de les imaginer ensemble et pourtant j'en fais des efforts d'imagination... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100

Mais j'ai toujours beaucoup aimé ces deux personnages, je suis impatiente de lire la suite... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1916874526
Revenir en haut Aller en bas
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeLun 4 Mar 2013 - 21:34

voilà donc que son passé la rattrappe

très hâte de lire la suite


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeLun 4 Mar 2013 - 22:44

Merci à vous toutes! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2371081705
C'est bizarre Cat' que tu ne les voies pas ensemble parce que dans la série, et notamment dans la saison 7, les appels du pied des scénaristes pour ce couple se multiplient... Et je le trouve vraiment crédible moi, c'est même le seul que je vois dans une série où je ne perçois pas du tout de slash... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1990061059 Ou alors c'est que tu es totalement pervertie... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100
En tout cas merci de lire alors que tu ne crois pas à ce couple... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3767345554


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 2521
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 47
Localisation : juste derrière vous ^^

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 16:01

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2739894538 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2739894538 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2739894538 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2739894538 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2739894538


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 626718suitsignCali ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 16:46

Cissy a écrit:
C'est bizarre Cat' que tu ne les voies pas ensemble parce que dans la série, et notamment dans la saison 7, les appels du pied des scénaristes pour ce couple se multiplient... Et je le trouve vraiment crédible moi, c'est même le seul que je vois dans une série où je ne perçois pas du tout de slash... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1990061059 Ou alors c'est que tu es totalement pervertie...

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100Pervertie, ouais, ça c'est sûr ! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100Il n'empêche que même s'ils étaient mariés avec une ribambelle de gamins, même si on nous les montrait tous les deux en train de batifoler dans un lit, je ne peux pas les imaginer ensemble Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100Y a rien à faire... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3350550132
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 20:55

Je vois... En fait tu craques totalement pour le beau Derek alors tu ne peux pas imaginer qu'il te préfère Pénélope... Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100
Allez, embarquement pour le chapitre 3 : attachez vos ceintures!


Chapitre 3
Dans la voiture qui la ramenait vers Quantico, l’éloignant de son amie d’enfance, Pénélope retenait ses larmes.
Six jours…

Six jours seulement qu’elle avait reçu ce coup de téléphone et toute sa vie était bouleversée. Six jours qui allaient marquer le reste de son existence. Six jours pour se replonger dans le passé et affronter un avenir qu’elle n’avait pas imaginé.

Elle chassa les larmes qui lui montaient aux yeux d’un revers de main et remonta le temps, à cet instant où elle était entrée dans la chambre d’hôpital, le cœur battant la chamade, le cœur au bord des lèvres tant elle était nerveuse : revoir Mel après tout ce temps, mais la revoir là, couchée sur son lit de souffrance c’était encore plus dur.

Elle retint un cri en entrant dans la petite pièce et en regardant la seule occupante des lieux : si elle n’avait pas eu la confirmation que c’était bien Melinda Dickson, née Flowers, qui gisait là, elle n’aurait pas reconnue son amie. Où était la pétillante, la ravissante Mel ? Qu’avait-elle de commun avec la créature émaciée, mince jusqu’à la maigreur, la tête enveloppée de bandages, le visage tuméfié, un pansement sur l’œil droit, les lèvres gonflées par les coups, un bras plâtré reposant sur un oreiller tandis que sa jambe était maintenue en extension par des poulies, des fils sortant d’à peu près tous ses orifices tandis qu’une canule nasale lui apportait l’oxygène qu’elle aspirait avec difficulté ?

Pénélope ne put retenir ses larmes alors qu’elle avançait vers son amie, jugulant cette envie de s’enfuir qui la mordait aux tripes.

- Mel…, murmura-t-elle doucement en prenant délicatement la main indemne de la jeune femme, Mel, c’est moi, c’est Penny…

L’infirmière à laquelle elle s’était adressée lui avait pourtant dit qu’il y avait fort peu de chances pour que la patiente se réveille. Elle glissait petit à petit dans le coma, et, bien que, comme elle n’était pas de la famille, la femme n’ait pas voulu lui en dire trop, Pénélope avait compris que le personnel n’avait pas beaucoup d’espoir de voir la blessée s’en sortir.

Ca ne pouvait pas être possible : Mel ne pouvait pas mourir, pas comme ça ! Mel était une battante, elle en avait toujours été une, depuis le premier jour où elles s’étaient rencontrées. Sans elle, Pénélope ne serait pas devenue ce qu’elle était, elle n’aurait pas lutté pour s’en sortir. C’était Mel qui lui avait donné la force de résister, la rage de ne pas se laisser couler, tout en lui offrant cette protection qui lui avait tant manquée durant trop d’années. Alors non, tous les infirmiers et médecins du monde, qui ne la connaissaient pas comme elle la connaissait, pourraient l’affirmer, elle ne croirait jamais que Mel puisse mourir.

- Penny…

Comme pour lui donner raison, Melinda venait d’ouvrir les yeux, ou plutôt l’œil et l’intensité de la douleur qu’elle lut dans la prunelle verte la chavira tandis qu’elle s’asseyait précautionneusement sur le lit pour que son amie la voie mieux :

- Oui, c’est moi Mel… Je suis là…

La blessée inspira le plus profondément qu’elle put : Pénélope avait vu le drain qui sortait de son thorax et elle n’avait pas besoin d’être médecin pour savoir qu’au moins un poumon de son amie était abîmé. Puis, d’une voix où douleur, joie et épuisement s’entendaient, Melinda reprit :

- Oh Penny, mon Dieu, tu es venue ! Tu es venue malgré ce que j’ai fait ! Pardon Penny ! Si tu savais comme je regrette ! Si tu savais comme tu m’as manqué ! Mais j’ai payé pour ma trahison… J’ai bien payé… Si tu savais…

- Chut… Ca n’a pas d’importance Mel. Tu sais… Il n’était pas si important pour moi.

- Bien sûr qu’il l’était ! C’était ton premier amour… Je n’aurais pas dû. Mais il était tellement, tellement charmeur… Il a su me convaincre et…

- Ca n’a plus d’importance, je te le jure. J’ai tourné la page depuis bien longtemps.

- Tu es mariée ? Tu as des enfants ?

- Non… Je suis célibataire.

Un nuage passa sur le visage crispé :

- Tu n’as pas pu faire ta vie à cause de moi ?

- Non ! Arrête de penser ça ! Ca n’a rien à voir ! Et puis, si tu veux tout savoir, je suis amoureuse…

Et elle se mit à raconter, abolissant soudain dix ans de silence. D’un seul coup elle avait de nouveau seize ans et elle confiait à son alter-ego ses premiers émois, son cœur qui battait lorsqu’il entrait dans la pièce, qui chavirait lorsqu’il lui parlait, qui tressautait lorsqu’il posait sa main sur elle et son corps, son corps qui n’en pouvait plus d’être sage et aspirait à se perdre dans les bras musclés, à se donner à ce corps qui l’attirait… Puis elle s’aperçut que Mel avait refermé les yeux et elle se tut, pensant que son amie s’était endormie, mais sitôt sa voix éteinte, la prunelle claire se fixa de nouveau sur elle tandis que de sa voix faible, la blessée disait :

- Parle-moi encore de toi Penny… C’est si bon de t’entendre, si bon de savoir que tu vis, que tu vivras…

- Tu vivras aussi Mel ! s’affola l’analyste à la note d’abandon qui s’était glissée dans le ton de la jeune femme.

Un sourire désabusé distendit les lèvres déformées, qui, mieux que des mots, fit comprendre à Pénélope que ses paroles n’étaient que du vent pour celle qu’elle venait de retrouver.

- Le FBI hein ? souffla celle-ci, sans plus s’appesantir sur le sujet. Qui aurait dit que tu serais un jour du bon côté de la barrière ?

- C’est grâce à toi Mel.

Et devant l’air abasourdi de son amie à cette affirmation, elle enchaîna :

- Si tu n’avais pas…, elle se reprit, craignant que cette tournure ne paraisse accusatrice, si Shawn et toi n’aviez pas eu une aventure, peut-être que je ne serai pas partie… Et sans doute que ma vie aurait pris une autre voie. Alors tu vois : tu ne dois surtout pas t’en vouloir. C’est grâce à toi que je suis devenue ce que je suis.

- Je suis si fière de toi Penny ! Regarde-toi, tu es magnifique !

L’ex-hackeuse se mordit les lèvres : que pouvait-elle répondre en retour à ce compliment ? Si elle le lui retournait, nul doute que Melinda s’étoufferait de rire ou de larmes. Alors elle aussi, comme son amie l’instant d’avant, omit de répondre à la réflexion et changea de sujet :

- L’infirmière m’a dit que tu t’appelais Dickson… Est-ce que ça veut dire que tu as épousé Shawn ?

Il n’y avait aucune acrimonie, aucun regret dans son ton s’aperçut-elle tandis que de nouveau s’imposait à elle l’évidence que Shawn avait juste été un amour d’adolescente qui n’aurait vraisemblablement pas résisté à l’usure du temps.

Mel sursauta à cette question directe et Pénélope s’empressa de la rassurer :

- Non… Je ne te fais aucun reproche. Shawn appartient à mon passé. Mais je t’ai parlé de moi alors c’est à ton tour.

Avait-elle vraiment envie de l’entendre parler d’elle, de savoir ce qu’elle faisait là, seule dans cette petite chambre ? Mais si Melinda lui avait demandé de venir, ce n’était pas pour l’entendre raconter sa propre vie, mais sans doute pour lui parler de ce qui lui était arrivé, peut-être parce qu’elle était du FBI.

La blessée semblait hésiter, comme si finalement elle regrettait d’avoir appelée son amie. Dans son œil unique, la peur le disputait maintenant à la souffrance et cela creva le cœur de Pénélope qui lui caressa de nouveau la main en lui murmurant :

- Tu ne crains rien Mel, tu es en sécurité ici. Dis-moi ce qui t’effraie tant.

- Shawn…, réussit à balbutier Melinda.

- Shawn ? C’est bien ton mari ? Tu veux que je l’appelle ?

Elle avait déjà saisi son téléphone et s’apprêtait à taper le numéro que son amie lui dicterait quand le cri de celle-ci la figea sur place :

- NON ! Il ne faut pas ! Tu ne dois surtout pas…

Les instruments autour d’elle commencèrent à émettre des sons stridents et soudain la chambre fut envahie par plusieurs personnes qui la repoussèrent tandis qu’elles s’afféraient autour de la patiente. Une infirmière lui demanda sèchement de quitter la pièce et elle réussit enfin à faire bouger ses jambes devenues de plomb jusqu’au mur opposé à la porte, contre lequel elle s’appuya, se demandant ce qui s’était passé. Les alarmes cessèrent soudain de sonner et, un à un, les médecins et infirmiers sortirent de la pièce. La dernière à quitter les lieux, une petite femme replète d’une cinquantaine d’années qui portait au revers de sa blouse un badge indiquant : Docteur Morgenson s’approcha de Pénélope et lui demanda d’une voix sèche :

- Qui êtes-vous et que s’est-il passé ?

- Je m’appelle…

- Pas ici ! Suivez-moi dans mon bureau !

- Mais Mel…

- Madame Dickson dort maintenant. Vous ne pourrez pas la voir avant au moins trois heures, si jamais je vous autorise à le faire d’ailleurs ! Maintenant suivez-moi je vous prie.

Pénélope aurait bien aimé se révolter contre l’autorité de cette femme, mais elle ne le pouvait pas. Elle se retrouva à la suivre, tête basse, comme une gamine convoquée chez le proviseur du lycée et qui sait qu’elle va se faire morigéner. Le problème c’était qu’elle ne voyait pas ce qu’elle avait bien pu faire de mal, pensait-elle en cherchant frénétiquement ce qui avait pu déclencher l’accès de panique de Melinda. Parce qu’elle ne se trompait pas sur la crise qui avait terrassée celle-ci : c’était bien la peur poussée à son paroxysme… Mais pourquoi ?

- Alors… Je vous écoute. Qui êtes-vous ? Qui vous a permis d’approcher ma patiente ? Comment avez-vous su qu’elle était là ?

- Je m’appelle Pénélope Garcia. Mel et moi étions… sommes amies ! Et c’est elle qui m’a appelée.

Le visage du médecin s’adoucit instantanément :

- C’est vous Pénélope Garcia ?

- Oui… Mais… vous avez entendu parler de moi ?

- Melinda m’a donné votre nom. C’est moi qui l’aie encouragée à reprendre contact avec vous.

L’analyste nota le glissement de Madame Dickson à Melinda, qui montrait que la praticienne avait un certain degré d’intimité avec sa patiente. Mais avant qu’elle ait pu poser une question, le docteur Morgenson l’interrogeait la première :

- Que s’est-il passé dans cette chambre ? Qu’avez-vous dit à Melinda pour la mettre dans cet état ?

De nouveau la voix était chargée d’accusation et Pénélope s’empressa de se disculper :

- Rien ! Nous parlions… Ou plutôt je parlais, rectifia-t-elle, comme si la nuance était importante.

- Vous lui avez fait des reproches sur ce qui s’est passé autrefois ?

Pénélope la regarda, bouche bée et la doctoresse enchaîna :

- Oui, je suis au courant… Melinda et moi avons beaucoup parlé depuis quelques mois.

- Quelques mois ? Mais… Je croyais… Pourquoi….

La femme leva la main pour interrompre le flot de questions qu’elle sentait venir :

- Je vous expliquerai en détails plus tard. Sachez que je connais Melinda depuis plus de six mois. Mais elle est arrivée ici il y a une semaine. C’est tout ce que vous avez à savoir pour le moment, tant que je ne saurai pas ce qui a provoqué cette crise… Donc je réitère ma question : avez-vous été assez stupide pour lui faire des reproches ?

Cette fois-ci Pénélope se fâcha :

- Je ne vous permets pas de m’insulter ! Vous ne me connaissez pas ! Et non ! Je ne lui ai fait aucun reproche ! Je lui ai dit que j’avais tourné la page depuis longtemps. Je lui ai même parlé de l’homme que j’aime… Elle sait que je ne lui en veux plus.

- Alors quoi ? Il y a forcément quelque chose ? Quelque chose que vous avez dit ou fait ?

- Non, se défendit l’analyste.

- Enfin ! Elle n’a pas fait cette crise de panique pour rien.

Ainsi c’était bien la panique qu’elle avait lu dans la prunelle verte, songea fugacement Pénélope tout en répondant.

- Je ne sais pas… Je lui ai demandé si elle était bien mariée à Shawn et j’ai proposé de l’appeler et…

- Vous avez fait quoi ?

La colère qui flambait soudain dans la voix du médecin coupa net la parole à Pénélope qui la regarda, abasourdie, ne comprenant pas plus la raison de cette réaction que celle qu’avait eue Melinda.

- J’ai proposé d’appeler Shawn, murmura-t-elle d’une voix mourante.

- Mais vous êtes inconsciente ou quoi ?

- Ca commence à bien faire ! s’emporta Garcia à son tour. Il y a dix ans que je n’ai pas eu de nouvelles de Mel ! Elle m’appelle au secours et je viens ! D’après son patronyme, je conclus qu’elle a épousé celui à cause duquel nous nous sommes fâchées et….

Elle se tut, découragée, puis reprit, toute colère ayant déserté sa voix :

- Je n’y comprends rien ! Vous savez quoi ? Laissez tomber ! Je n’aurais pas dû venir ! Je vais rentrer, c’est le mieux que je puisse faire.

Elle commença à rassembler ses affaires et la doctoresse l’interrompit, posant la main sur son bras pour la retenir. Pénélope leva les yeux vers elle et vit que le visage de la femme était maintenant calme, presque compatissant tandis qu’elle lui disait :

- Non… Attendez. Excusez-moi de m’être emportée mais… Melinda est pour moi plus qu’une patiente, vous avez dû vous en apercevoir.

- Vous êtes amies ?

- Non… Ce n’est pas une amie. C’est juste une victime de plus que j’aurais voulu sauver.

- Comment ça ? questionna Pénélope complètement perdue.

- Asseyez-vous, proposa le médecin en s’asseyant elle aussi sur le canapé qui meublait son bureau et en faisant signe à l’analyste de s’installer à ses côtés. En vous confiant ce que je vais vous confier je trahis en grande partie le secret médical, mais je sais que c’est ce que voudrait Melinda : elle a confiance en vous, elle m’a dit que vous étiez la seule amie qu’elle avait jamais eue.

A cette affirmation, Pénélope sentit les larmes lui monter aux yeux et elle s’assit à côté du docteur Morgenson qui reprit :

- En fait, Mel ne vous a pas parlé de sa vie…

- On n’a pas eu le temps… Elle m’a questionnée sur moi et… Vous pensez que je n’aurais pas dû tant parler de moi ? C’était égoïste sans doute !

Soudain la culpabilité l’envahissait mais son interlocutrice la rassura :

- Non ! Non, vous avez bien fait ! Mel ne se serait pas livrée comme cela. Elle avait besoin d’une conversation normale avec une amie perdue de vue depuis trop longtemps. Cela devait lui permettre de se confier à son tour.
Pénélope tiqua au mot « normale », comme s’il y avait quoi que ce soit de normal dans cette situation, pensa-t-elle tout en prêtant attention à ce que le médecin lui expliquait :

- Donc… Vous ne pouviez pas savoir… C’est pourquoi vous avez proposé d’appeler son mari… Ce n’était pas votre faute.

- Savoir quoi ? s’énerva Pénélope. De quoi vous parlez ? En quoi appeler son mari était une erreur ?

Soudain elle s’arrêta, bouche ouverte, le sang quittant progressivement son visage tandis que les éléments du puzzle se mettaient en place dans sa tête. Le docteur Morgenson lut dans les prunelles bleues la montée progressive de la compréhension et elle confirma :

- Oui… C’est bien Shawn Dickson qui l’a mise dans cet état !

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 21:32

encore un à qui je les couperais bien , Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 21:43

M'enfin... Quelle violence! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Signat10Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Absolument   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 21:45

Bonsoir,

Cette fiction sur Pénélope/Morgan est magnifique, très bien rédigée et les réactions sont crédibles.

Ce Shawn j'en ferais bien des confettis, et amener ce sujet sensible est très bien vu.
Revenir en haut Aller en bas
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 21:52

Cissy a écrit:
M'enfin... Quelle violence! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 384165100

bien oui , je suis super nerveuse , que veux-tu .....un homme enfin si on peut appeler ca un homme qui s'en prend à une femme , c'est d'une lâcheté révoltante


Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 2153
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 42

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMar 5 Mar 2013 - 22:34

Je suis bien d'accord, ce type mérite les pires souffrances colére colére colére
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Invité
Invité
Anonymous



Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMer 6 Mar 2013 - 20:16

Eh bien dis donc, Pénélope vient de prendre subitement conscience de ce qu'aurait probablement été sa vie si sa meilleure amie ne lui avait pas ravi son petit ami de l'époque ! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3767345554 Mais quelle horreur ce type ! Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616Une amitié brisée à cause d'un monstre, quelle ironie...

Pauvre Mel qui a dû vraiment connaitre l'enfer ! Comment en est-elle arrivée sur ce lit de souffrance ? Son Mari et son enfant où sont-ils à ce moment là de ses retrouvailles avec sa meilleure amie ?

Dis Cissy, tu ne ferais pas une fixation sur les violences conjugales ? Hein ? Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1990061059
Revenir en haut Aller en bas
Aragone17
Modo section
Modo section
Aragone17


Féminin Zodiaque : Vierge
Signe Chinois : Cheval
Messages : 8249
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 57
Localisation : Dans les bras du Gallois!

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Empty
MessageSujet: Re: Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13   Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Icon_minitimeMer 6 Mar 2013 - 21:17

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 bon sang, encore un mari violent Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2190857471 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2190857471 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2190857471 et la pauvre Mel est dans un état Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3767345554 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 3767345554 Pénélope l'a échappé belle Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 761416901 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 761416901 j'espère que ce monstre aura un fin atroce Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 2921550616 au bucher Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 1283079067


Le silence est parfois plus éloquent que les mots

Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Banniz11 ** Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13 Aragon10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t731-aragone17 http://aragone17.livejournal.com
 
Esprits Criminels - Une nouvelle vie - Derek/Pénélope - PG-13
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Esprits criminels - Toi - Pénélope/Derek - G
» Esprits criminels - Déclaration - Pénélope/Derek - G
» Esprits criminels - Avec - Pénélope/Derek - G
» Esprits criminels - Mieux qu'ici bas -Derek/Pénélope - G
» Esprits Criminels - Si je t'avais pas - Derek/Pénélope G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Création en Mots :: Fanfiction-
Sauter vers: