French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Histoire d'amour - G - songfic

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeMar 28 Aoû 2012 - 23:18

Ecrite l'an dernier pour l'anniversaire d'Homer.


Histoire d’amour
Nicolas l’avait toujours pensé, du plus loin qu’il s’en souvienne : « Il y a trop de jolies filles en ce monde pour me contenter d’une seule… »

Et pendant plus de vingt ans, il avait mis cette maxime en pratique, passant de bras en bras, de corps en corps, brisant des cœurs sans s’en soucier, ne se préoccupant pas des lendemains.

Et puis il y avait eu Sylva… Sylva et ses dents blanches, son sourire mutin, ses cheveux auburn qui scintillaient sous le soleil, ses yeux océan qui semblaient le sonder jusqu’au fond de l’âme.

Certes il avait croisé des femmes beaucoup plus belles qu’elle, plus ardentes, plus sexys, plus drôles, plus intelligentes, plus câlines… Mais elle avait tout cela à la fois et du jour où ils s’étaient heurtés dans cette cafétéria bondée, il était perdu.


La plus belle histoire d'amour
Fait parfois un détour
Dans les jeux interdits
Un peu de bleu dans un monde endormi.
La plus belle histoire de cœur
C'est l'ensemble des heures
En silence et en bruit
Un peu d'erreur
Et beaucoup de folie.
Sylva…

Elle n’avait pas succombé tout de suite, loin s’en fallait. Lui, le séducteur, l’amuseur public, le tombeur de ses dames, avait dû gagner d’abord sa confiance puis son amitié avant de prétendre à son cœur.

Parce qu’elle se méfiait. Elle savait que Nicolas n’était qu’un coureur de jupon, cœur d’artichaut, homme à femme, toutes ces expressions qu’on destine aux prédateurs de son espèce. Elle n’était pas naïve et n’avait pas envie de souffrir.
Depuis son enfance, elle rêvait au prince charmant qui l’enlèverait sur son beau destrier blanc, l’emmènerait dans son grand château au-delà des mers, et lui feraient des enfants avec lesquels ils vivraient heureux jusqu’à la fin de leur vie.

Et Nicolas, s’il avait le physique requis, avec son mètre quatre-vingt cinq, ses cheveux bruns, son teint hâlé, sa musculature juste comme elle l’aimait, la toison douce qui couvrait son torse avant de sinuer en une ligne fine jusqu’au pubis, ses yeux vert émeraude, n’avait rien du prince charmant attentif et fidèle qu’elle imaginait.

Dès leur première rencontre elle avait su ce qu’il était et avait tout fait pour ne pas céder, mais en vain.


Y a tant de solitude
Tant de regrets, de projets
De souhaits, d'habitudes
Y a tant de peines
Que la passion entraîne... très loin.
Petit à petit il avait grignoté ses défenses, s’était imposé dans sa tête et dans son cœur avant de s’imposer sur et dans son corps.

Ce premier soir, cette première nuit, elle avait su, au moment même où le plaisir l’emportait plus haut qu’elle n’était jamais montée, qu’elle avait perdu sa bataille et que désormais elle lui appartenait, pour le meilleur ou pour le pire.
Elle avait douté si souvent : elle savait qu’avant elle il y avait eu des femmes bien plus belles, plus brillantes, plus expertes… Et si un jour il repartait vers elles ?

Alors il ne lui resterait qu’un cœur en miettes qu’elle ne pourrait sans doute jamais reconstituer. Mais elle avait décidé de prendre le risque et lorsqu’elle se donnait ce n’était jamais à moitié.


La plus belle histoire d'amour
Allume chaque jour
D'étranges incendies
Avec les feux du bonheur à crédit.
La plus belle histoire de cœur
N'a aucune valeur
Quand elle rejoint l'oubli
Dans les lueurs
D'un rêve évanoui.
Mais Nicolas était resté.

Malgré tout ce qu’avaient pu dire leurs amis respectifs…

Ceux de Nicolas s’étonnaient de son choix, eux qui n’avaient pas encore compris que l’apparence seule ne compte pas. Pour eux, malgré la fraîcheur de ses trente ans, Sylva n’avait rien d’extraordinaire alors pour quelques nuits pourquoi pas, mais si longtemps… Entre eux, ils avaient parié sur la durée de cette relation et ils avaient perdu… Perdu aussi l’amitié de Nicolas qui s’était aperçu alors qu’en fait de gens sur lesquels il croyait pouvoir compter, il n’avait à faire qu’à des parasites ou des idiots, les premiers simplement attirés par ses moyens financiers confortables, les seconds par son style de vie qui leur paraissait particulièrement enviable.

Ceux-là n’auraient jamais deviné que, à maintenant trente-sept ans, Nicolas aspirait à autre chose qu’à ces étreintes de quelques nuits, à ces relations aussi vite oubliées qu’elles étaient nées, à ces feux de paille certes brûlants mais si brefs. Petit à petit était venue la lassitude, puis une sorte de dégoût : où allait-il, que cherchait-il ?

Sylva avait été sa réponse.

Les amis de Sylva, eux, l’avaient mise en garde sur la personnalité de son nouvel amour. Ils craignaient pour elle, sachant qu’elle ne donnait jamais à moitié. Mais elle avait tenu bon et, parce qu’ils étaient de vrais amis, ils avaient cédé à sa volonté, prêts simplement à ramasser les morceaux, le cas échéant.

Et puis, petit à petit, ils s’étaient aperçus que Nicolas ne jouaient pas et leur amitié s’était étendue à lui, qui, pour la première fois de sa vie, découvrait le sens d’un sentiment totalement désintéressé.

Leur couple avait commencé à regarder ensemble dans la même direction.


Y a tant de solitude
Tant de regrets, de projets
De souhaits, d'habitudes
Y a tant de peines
Que la passion entraîne... très loin.
Il avait oublié toutes ces choses qu’il aurait voulu faire encore pour noyer cet ennui qui le consumait depuis si longtemps maintenant. Ou plutôt, désormais il ne voulait plus réaliser que les rêves qui en valaient vraiment la peine, qui le grandiraient plutôt que de l’avilir. Et il voulait que Sylva soit à ses côtés lorsqu’il entreprendrait de leur donner vie.

Quelqu’un un jour, sans doute dans son milieu, avait raillé le remake de « Pretty Woman » que jouaient Nicolas et Sylva. Lui aurait voulu lui ravaler ses paroles dans la gorge à coups de poings, elle s’était contenté de poser une main calme sur son bras et de toiser le goujat d’un air méprisant, sans même lui faire l’honneur d’une réponse. Ceux qui ne savaient pas reconnaître l’amour vrai étaient plus à plaindre qu’à blâmer, avait-elle expliqué ensuite à son compagnon toujours sous le coup de l’indignation.

- Et puis, j’adore ce film, avait-elle ajouté avec un sourire auquel il n’avait pas pu résister.

C’était elle, tout à fait… Capable de sortir ses griffes pour défendre son amour, comme en fit l’amère expérience une lolita un peu trop pressante, mais sachant aussi laisser les imbéciles à leur médiocrité sans leur accorder l’importance qu’ils cherchaient.

Auprès d’elle Nicolas découvrait enfin l’essentiel.


La plus belle histoire d'amour
C'est toi et moi toujours
Toi et moi pour la vie
Les mots sont vieux ils ont beaucoup servi.
La plus belle histoire de cœur
C'est quand on part ailleurs
Sans s'éloigner d'ici
Pour le meilleur
Ce n'est jamais fini... fini.
- A quoi tu penses ?

- A nous, à notre histoire…

Elle lui sourit et lui tendit la main qu’il prit entre les siennes avant de la porter à sa bouche.

Ce n’était plus la main lisse et rose de la Sylva qu’il avait connue : c’était désormais une main parcheminée, ridée, sillonnée de veines apparentes et qui semblait si fragile.

Mais dans les yeux de son amour, il y avait toujours la même flamme, la même énergie et surtout la même passion.

Qui aurait cru que lui, l’inconstant, le Don Juan, ferait sa vie auprès de ce bout de femme ? Qui l’aurait vu en bon père de famille, élevant avec elle trois garçons et deux filles en veillant à ce que chacun des cinq connaisse le sens du mot respect et ne gaspille pas de précieuses années dans une quête vide et vaine, confondant plaisir et luxure, amour et sexe ? Qui aurait prédit qu’en ce jour ils seraient tous réunis : Sylva et Nicolas, leurs cinq enfants, leurs quatorze petits-enfants et leurs cinq arrière-petits-enfants ?

Aujourd’hui, ils fêtaient leur cinquantième anniversaire de mariage…

- Tu ne l’aurais jamais cru hein ?

Il leva les yeux vers elle, ne s’étonnant plus qu’elle lise dans ses pensées : depuis tout ce temps qu’ils vivaient ensemble, ils se ressemblaient désormais et avaient l’impression de ne vraiment plus faire qu’un.

- Si…, ce premier jour où je t’ai vue, j’ai su que tout cela arriverait, mentit-il avec un sourire.

Elle répondit par un grand éclat de rire, pas dupe pour un instant, mais si heureuse de ce mensonge. Parce qu’elle savait bien qu’au départ elle n’avait été qu’un gibier comme un autre… Mais le gibier avait eu le dessus sur le chasseur cette fois.

- Je t’aime, murmura-t-elle en se serrant contre lui.

- Je t’aime encore plus, répondit-il en cherchant ses lèvres.

Ils n’entendirent même pas les applaudissements de l’assemblée qui les regardait, attendrie par cet amour qui défiait le temps.

Ils étaient juste tous les deux, dans un monde qui n’appartenait qu’à eux.


FIN
Chanson de Daniel Guichard


Histoire d'amour - G - songfic Signat10Histoire d'amour - G - songfic Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Lillie


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 1588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 35
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeMer 29 Aoû 2012 - 10:50

Voila une histoire belle d'amour, qui à vaincu les obstacles et surtout les préjugés... :j\'aime:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
homer


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 6373
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 39

Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeMer 29 Aoû 2012 - 11:58

Histoire d'amour - G - songfic 2652155019 Histoire d'amour - G - songfic 2652155019 Jolie songfic



Merci encore Histoire d'amour - G - songfic 2652155019 Histoire d'amour - G - songfic 2652155019


Merci Louzanes pour ce kit
Histoire d'amour - G - songfic 91202212
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeMer 29 Aoû 2012 - 21:13

Merci à vous deux... Histoire d'amour - G - songfic 2371081705


Histoire d'amour - G - songfic Signat10Histoire d'amour - G - songfic Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeVen 31 Aoû 2012 - 22:16

très belle fic

Citation :
Leur couple avait commencé à regarder ensemble dans la même direction.
cette phrase sortie tel quel de ton texte me fait penser à : "s'aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre mais ensemble dans la même direction" de saint exupery si je me souvient bien (désoler pour son nom il doit être écrit comme un cochon)

en tout cas bravo pour ta fic que j'aime beaucoup,
N.
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeVen 31 Aoû 2012 - 23:19

Merci Narcicia... Histoire d'amour - G - songfic 2371081705
Et ça s'écrit bien Saint Exupéry... J'aime cette citation. Histoire d'amour - G - songfic 2652155019


Histoire d'amour - G - songfic Signat10Histoire d'amour - G - songfic Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeSam 1 Sep 2012 - 19:30

Oh très jolie histoire j'ai énormément apprécié, ce coup du chasseur et de la proie... et comment ça finit (5 enfants c'est beaucoup lol! (et là une voie dans ma tête me dit: "tu veux qu'on reparle de certaines de tes histoires?" et moi j'y répond: "non merci sans façon.^^")

C'était une très belle histoire et avec de bonne valeurs que j'ai beaucoup aimé et je suis partisan pour ces valeurs.^^
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Histoire d'amour - G - songfic Empty
MessageSujet: Re: Histoire d'amour - G - songfic   Histoire d'amour - G - songfic Icon_minitimeSam 1 Sep 2012 - 19:55

Merci Zuran... Je suis contente que tu aies aimé. Histoire d'amour - G - songfic 2371081705


Histoire d'amour - G - songfic Signat10Histoire d'amour - G - songfic Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Histoire d'amour - G - songfic
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le privilège - Songfic
» Songfic - Je ne cherche pas - G
» Songfic - La groupie du pianiste - G
» Stargate SG1 / Songfic / Sam & Jack / G
» [Poème] - Histoire - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Création en Mots :: Originales-
Sauter vers: