French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeDim 24 Juil 2016 - 21:45

Reclassement du cadeau 2015 de Natalou

Mes mains
 
Evan était étendu dans le noir. Il n’avait pas allumé la lumière. Il restait là, allongé sur le grand lit et il laissait sa pensée vagabonder de « si » en « mais », de « pourtant » en « alors », refaisant ce monde qui avait implosé à ses yeux, réinventant cette vie qui ne ressemblait plus à rien.

Malgré lui, ses doigts allaient et venaient, traçant des courbes qu’il connaissait par cœur, tâchant de se souvenir d’une texture, d’un pli, d’un creux, comme pour éradiquer l’absence.
 
Mes mains
Dessinent dans le soir
La forme d'un espoir
Qui ressemble à ton corps
Mes mains
Quand elles tremblent de fièvre
C'est de nos amours brèves
Qu'elles se souviennent encore

Il avait aimé. O Dieu, comme il avait aimé ! Lui qui, durant un quart de siècle, s’était vanté de ne jamais s’attacher, de ne jamais se laisser aller à ce sentiment qu’il disait mièvre, à ce « romantisme absurde et dégoulinant » qu’il moquait chez les autres, il s’était laissé prendre au piège de prunelles vert émeraude, de cheveux drus, bruns foncés, d’un sourire à faire se damner un saint…

Aimer au premier regard ? C’était le genre de truc qui l’avait toujours fait rire aux éclats. Il se souvenait avoir méchamment raillé un ami qui avait avoué être ainsi tombé amoureux de celle qu’il avait épousée quelques mois plus tard. Le « coup de foudre », était surtout à ses yeux un « coup de queue » certes un peu meilleur que les autres, mais de là à entonner la litanie « amour toujours »… beurk !

Et pourtant…

Mes mains
Caressent dans leurs doigts
Des riens venant de toi
Cherchant un peu de joie
Mes mains
Se tendent en prière
Vers ton ombre légère
Disparue dans la nuit

Pourtant il y avait eu Robin… Robin… Deux syllabes qui avaient cette saveur d’une vie nouvelle, pleine et heureuse. Robin qui en une fraction de seconde avait capturé son cœur, son âme, son esprit…

Il lui avait fallu du temps pour se rendre à l’évidence, pour admettre qu’à son tour il avait été touché par la flèche de Cupidon. Encore une belle connerie tiens ! Imaginer qu’un angelot joufflu se balade au-dessus de nos têtes pour nous percer le cœur d’une flèche infaillible, c’était bien un conte de bonne femme !

Pourtant c’était bien ce qu’il ressentait : cette piqûre douloureuse lorsque son homme était loin de lui, cette souffrance aiguë après une dispute… Comme si on l’arrachait cette foutue flèche plantée dans cet organe qu’à l’origine il imaginait juste servir à maintenir en vie chaque cellule de son corps.

Leurs têtes à têtes, leurs corps à corps, leurs mains qui se nouaient et se dénouaient, leurs peaux qui se touchaient, leurs langues qui se goûtaient, leurs bouches qui s’embrassaient, se mordaient, se léchaient, se découvraient…

Tant et tant de souvenir qui tournoyaient dans son cerveau enfiévré.

Mes mains
Elles t'aiment à la folie
D'un amour infini
Elles t'aiment pour la vie
 
Et aujourd’hui il était là, dans la nuit, dans le noir… Il était là, inutile et vain, face à sa propre vacuité, face à son inutilité, face à un avenir qui n’avait plus de saveur, plus de couleur, plus de consistance.

Robin était passé comme un météore : il avait tout pris de lui, lui qui avait pensé ne jamais être capable de donner. Il avait tout pris et il était parti.

As-tu déjà effacé ce passé qui m'obsède?
As-tu déjà oublié que ces mains ont tout donné?
 
Oh bien sûr, il lui avait promis qu’il reviendrait. Ce n’était que pour quelque temps, ce break que tant de couples font au bout de plusieurs années de vie commune, quand le quotidien est venu recouvrir la passion d’une poussière grise qui rend les sentiments ternes et l’envie insipide.

Il avait promis puis il était parti, avec sa valise, laissant derrière lui la fragrance de son eau de toilette et un vieux tee-shirt oublié dans la panière qu’Evan avait porté jusqu’à ce que l’odeur de son amour se soit totalement dissipée dans la sienne.

La nuit, il rêvait que Robin était là, à ses côtés, et il retrouvait les gestes d’amour, de plaisir : les frôlements, les caresses, les pincements, les palpations… Il connaissait par cœur chaque parcelle du corps de son amour et ses doigts faisaient et refaisaient mille et mille fois les mêmes mouvements dans le vide, retraçant un corps qui n’était plus là.

Il avait attendu si longtemps… Petit à petit, la colère remplaçait le chagrin.

Mes mains
Qui voudraient caresser
Un jour seront lassées
D'attendre ton retour
Mes mains
Elles iront te chercher
Là où tu t'es cachée
Avec un autre amour

Comment croire que Robin était parti seul, juste pour faire le point, après leur dernière querelle, la plus violente qu’ils aient jamais eue ? Comment croire que tout cela n’était pas prémédité, qu’il n’avait pas provoqué la scène pour se forger un alibi ? Comment croire que, beau comme il l’était, son homme était aussi solitaire que lui, quelque part à l’autre bout de la ville ou dans un quelconque coin perdu d’une campagne désolée ?

Au fil du temps qui passait, Evan commençait à se persuader que Robin était parti pour un autre, ou pour une femme… Après tout, c’était ce qu’il voulait, ce qui avait provoqué l’éclat : un enfant. Il aurait aimé avoir un enfant ! Comme si deux mecs pouvaient facilement pondre un lardon qui les empêcherait de roupiller et leur ferait les poches dès qu’il en aurait l’occasion  avant de se tirer comme un ingrat après les avoir traités de tous les noms pour l’avoir exposé aux commentaires acides de ces cons d’homophobes qui n’étaient pas capables de comprendre qu’un môme, qu’il ait un père et une mère, deux pères, deux mères ou juste l’un des deux, c’est avant tout un être qui veut être aimé et souffre de se sentir marginalisé !

Ce n’était pas qu’il détestait les gosses : il adorait ses neveux et les enfants de ses potes mais en avoir un à lui… Adopter ou avoir recours à une mère porteuse ? Enfant biologique ou non ?

Merde ! Voilà qu’il se mettait à penser à un possible qu’il avait rejeté avec tant de violence que Robin était parti. Peut-être pour se trouver la femme capable de lui apporter ce petit bout de lui qui lui manquait… Après tout, balancé comme il l’était, il n’avait qu’à sourire pour que toutes lui tombent dans les bras.

L’imaginer en train de faire l’amour à une autre, de la faire gémir sous son étreinte, de la caresser, la lécher, la faire jouir, emplissait Evan d’une rage incontrôlable doublée d’une souffrance intolérable.
 
Mes mains
Méprisant les prières
Trembleront de colère
Et je n'y pourrai rien

Il serait capable de le tuer s’il le surprenait ainsi, à donner à une autre ce qui n’était qu’à lui. Robin était son amour, le seul qu’il ait jamais connu, le seul qu’il aurait jamais. Aucun autre être, femme ou homme, ne pouvait lui donner ce qu’il lui avait donné. Sans lui, il n’était rien.

Evan sentait que, s’il avait su où était son homme, il serait allé aussitôt le rejoindre et il était conscient que s’il le trouvait en compagnie d’une autre ou d’un autre, cela risquait de se terminer par un drame !

Mourir d’aimer… Tuer d’avoir aimé… Jamais il n’aurait cru qu’un jour l’un de ces deux choix s’appliquerait à lui.
Peut-être que quelque part il payait toutes ses déclarations débiles, cyniques, moqueuses ou méprisantes qu’il avait faites lorsqu’on lui parlait sentiment. Peut-être que la destinée, Dieu, le diable ou n’importe quelle entité supérieure, se vengeait de ses certitudes en lui envoyant cette souffrance, ce désir de faire mal, cet élan mortifère qui le soulevait au cœur de cette nuit trop lourde, trop noire, trop seule…

Mes mains
Pour toujours dans la nuit
Emporteront ta vie
Mais puisque tu le sais
Reviens
Et tout comme autrefois
Elles frémiront pour toi
Dans la joie retrouvée

Il y avait eu ce cliquetis qui l’arracha à ses pensées moroses. Un filet de lumière passa soudain sous la porte et il se dressa d’un bloc.

Personne n’avait la clé de son appartement : il n’avait jamais voulu la donner à quiconque, trop soucieux de préserver sa sphère privée.

Personne… sauf…

Qu’il était con ! Comme si, soudain, comme dans les comédies sentimentales à l’américaine, parce qu’il avait pensé à Robin, celui-ci allait pousser la porte en criant « Coucou, c’est moi ! Je suis revenu ! »

Il s’était simplement endormi et il rêvait… Mais s’il rêvait, alors il voulait continuer. Il voulait voir la porte s’ouvrir, il voulait voir, se détacher, dans un halo de lumière la rendant presque irréelle, la silhouette tant aimée. Il voulait entendre la voix soucieuse de son amour l’appeler, s’inquiéter de son silence. Il voulait voir sa main tremblante se tendre vers l’interrupteur. Il voulait cligner des yeux à la lueur subite et il voulait se lever brusquement pour courir vers l’homme sur le seuil, l’enlacer, l’embrasser, couper court à toutes ses explications, à toutes ses excuses, juste le sentir contre lui, laisser ses mains courir de nouveau sur son corps, lui enlever couche après couche chacun de ses vêtements…

Il voulait rêver jusqu’au bout.

Reviens
Ne les repousse pas
Ces mains tendues vers toi
Et donne-leur tes mains
 
Leurs doigts étaient enlacés, leurs corps encore enchevêtrés comme s’ils ne voulaient plus se décoller l’un de l’autre de peur de s’arracher.

Rêve ou réalité ? Evan ne voulait pas le savoir… Pas encore.

Robin était là, contre lui, sur lui, en lui…

Robin était là, qui caressait son dos, lui susurrait tous ces mots qui disaient la même solitude que la sienne, ses pensées, ses interrogations, ses désirs, son manque, ses regrets et ce besoin si impérieux qui l’avait poussé vers lui au cœur de cette nuit tourmentée. Ils racontaient les mêmes jours vides, les mêmes élans réprimés, les mêmes désespoirs… Ils promettaient de parler plutôt que de se fâcher, d’oublier ses désirs au profit de ceux de l’autre…

Il fallait que ce soit la réalité, parce que, si c’était un rêve, alors, au réveil, il n’aurait plus rien et il ne le supporterait pas.

Ils étaient deux corps pour une âme et rien jamais ne pourrait venir les séparer.

Un jour, peut-être, ils auraient cet enfant, fruit de la discorde, qui deviendrait un lien entre eux, plus puissant encore. Ils sauraient lui apporter ce dont il aurait besoin, ils sauraient le protéger des méchants, des sans-cœurs, des cruels, des imbéciles…

Parce que, tant qu’ils étaient tout les deux, tous les possibles leur étaient permis.

Et tandis que leurs mains reprenaient leur danse sensuelle sur leurs corps qui avaient tant d’amour à rattraper, Evan se jura que jamais plus il ne laisserait son amour partir loin de lui, quoi qu’il dusse faire pour tenir son serment.
 
FIN
 
Chanson : Mes mains – Gilbert Bécaud


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Signat10Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
christelle72
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
christelle72


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Chat
Messages : 3219
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 48
Localisation : Moignelee
Mon pairing du moment: : Eliott/Olivia

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeDim 24 Juil 2016 - 23:56

texte tellement triste , tellement touchent et pourtant porteur d'espoir :j:aime: :j:aime: :j:aime:


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G 47218699661336250779sign_chris
Revenir en haut Aller en bas
https://www.frenchficsfanart.com/t3706-christelle72
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeLun 25 Juil 2016 - 20:02

Merci Christelle! arigatou


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Signat10Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
homer
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
homer


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Rat
Messages : 6373
Date d'inscription : 16/09/2010
Age : 39

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeMar 26 Juil 2016 - 11:29

:j:aime: :j:aime:


Merci Louzanes pour ce kit
Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G 91202212
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeMar 26 Juil 2016 - 19:49

Merci Homer! arigatou


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Signat10Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Sujet: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G    Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeMer 27 Juil 2016 - 11:56

:j:aime: :j:aime: :j:aime:
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeMer 27 Juil 2016 - 20:12

Merci Mumu! arigatou


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Signat10Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
callypso
L'imagination te tient dans ses bras………
L'imagination te tient dans ses bras………
callypso


Féminin Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Buffle
Messages : 461
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 62
Localisation : devant mon écran

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeLun 1 Aoû 2016 - 17:36

trés touchant bravo bravo bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeLun 1 Aoû 2016 - 19:46

Merci Callypso


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Signat10Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeLun 1 Aoû 2016 - 20:08

Superbe texte ... très émouvant .. j'en ai la chair de poule !!!

Cette lumière sous la porte qui ne l'a pas rêvée
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Empty
MessageSujet: Re: Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G   Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Icon_minitimeMar 2 Aoû 2016 - 9:52

Merci beaucoup Jozéphine! arigatou


Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Signat10Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Texte court - Mes mains - Evan/Robin - G
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Texte court - Pas toi - G
» Texte court - Abracadabra - G
» [Texte court] - Jacques - G
» [Texte court] - Qui es-tu toi? - PG13
»  [Texte court] - Un instant - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Création en Mots :: Originales-
Sauter vers: