French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Bonjour, chers invités
Vous désirez nous rejoindre? N'hésitez pas, notre petit forum est un concentré de bonne humeur et d'histoires passionnantes. Nous avons une partie réservée aux membres car les histoires qu'elle contient n'est pas à mettre entre toutes les mains.
Pour y avoir accès vous devez respecter plusieurs consignes. Il n'y pas de passe droit possible.
(Mais tout d'abord un petit extrait de notre règlement):
1) Après votre inscription sur le forum il vous est demandé de "signer" la charte et le règlement du forum pour indiquer que vous avez bien pris note des règles qui régissent FFF. Pour cela il vous suffit de répondre aux messages "J'ai pris connaissance de la charte" et "J'ai pris connaissance du règlement". Toutes personnes n'ayant pas signé verra l'activation de son compte suspendue.
2) Veuillez, avant toute chose, vous présenter dans le topic consacré à cette intention en créant un nouveau sujet. Un petit questionnaire est mis à votre disposition pour nous permettre de mieux vous connaître. Toute personne n'ayant pas fait sa présentation sous 15 jours verra son compte effacé automatiquement sans mail de rappel.
......
13) Pour pouvoir demander l'accès au-delà de l'horizon vous devez répondre à certains critères : être inscrit de puis 15 jours minium, avoir signé le règlement et la charte, avoir fait votre présentation, et avoir posté au moins 15 messages, être âgé d'au moins 17 ans et avoir remplit son profil.
14) L'accès au-delà de l'horizon du forum est un privilège et non un droit, donc il pourra vous être retiré.
Bonne navigation.
Admin.
French Fic Fanart
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeSam 16 Oct 2010 - 21:50

Préambule :
Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Brad Wright & Jonathan Glassner. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.

Personnages :  Sam

Genre : Humour (noir)

Résumé : Sam sait pourtant qu'elle devrait rester loin des ascenseurs...


Petit texte écrit pour l'anniv' d'Angie il y a un an...


Comme un air de déjà vu…
.


Samantha Carter finit de boucler son dossier et se prépara à quitter le bureau. Elle pensait à l’équipe dont les membres avaient été dispersés aux quatre coins de la planète. Celui qui lui manquait le plus était son chef : le colonel O’Neill pour lequel elle devait bien s’avouer avoir un faible prononcé. Mais désormais leurs routes semblaient irrémédiablement séparées. A Washington, il allait sans nul doute faire la connaissance de femmes magnifiques qui lui feraient vite oublier le petit major qu’elle était.

Allons bon, il ne servait à rien de rêver à ce qui aurait pu être et qui ne serait jamais. Elle devait avant tout aller de l’avant et prendre sa vie en main. Après tout, elle n’était plus de la première jeunesse et comme à l’origine elle n’était pas vraiment une bombe atomique, il était plus que temps qu’elle se dégotte un mec si elle voulait avoir la chance de mettre au monde quelques gamins avant que son horloge biologique ne se détraque définitivement.

Bon, évidemment, il ne lui échappait pas le corollaire : avec cinq ou six chiards à la maison, sa carrière allait se trouver mise entre parenthèses d’office. Donc, il valait peut-être mieux qu’elle réfléchisse un peu avant de se laisser engrosser par le premier mec venu… Bien évidemment si le sémillant colonel O’Neill avait été dans les parages, elle se serait peut-être bien laissée tenter malgré tout… Un spécimen Carter/O’Neil avait en effet toutes les chances d’être d’un grand intérêt pour la scientifique qu’elle était.

Il était sûr, en l’occurrence qu'il ne serait pas question de disséquer ledit spécimen mais on pourrait tout de même en faire un sujet d’étude durant les quelques vingt cinq années où il resterait dans les jupons de sa mère… qui d’ailleurs ne portait plus de jupons depuis bien longtemps, ayant définitivement troqué jupe et robes pour des pantalons qui, bien que moins seyants, étaient plus propices à toutes les aventures qu’elle traversait.

Sam se secoua : décidément, elle se laissait un peu trop entraîner dans des digressions aussi inutiles qu’hasardeuses, fort indignes de son grand esprit scientifique. Et tout ça parce qu’elle ne pouvait pas sauter sur l’objet de son désir parti s’en payer une bonne tranche avec les huiles de Washington. Comme quoi la frustration conduisait immanquablement à une dispersion des neurones…. Encore un phénomène fort intéressant à étudier, un jour ou l’autre.

Pour le moment, vue l’heure, il était plus que largement temps qu’elle se décide enfin à lever le camp. Elle saisit donc son sac fourre-tout dans lequel se trouvaient pêle-mêle son arme, sa carte d’identité, son badge d’identification, quelques protections périodiques au cas où…. (ben oui, elle avait beau être militaire, elle était femme avant tout, même si certains osaient en douter), un bescherelle parce que la conjugaison et elle ça faisait deux, un paquet de biscuit au soja pour les petits creux diététiques, un paquet de biscuits au chocolat pour les petits creux gourmands, un paquet de fraises tagada pour la même raison, quelques sous-vêtements de rechange si une mission lui interdisait de rentrer chez elle, des préservatifs pour le cas où elle rencontrerait l’homme de ses rêves et un vibromasseur pour le cas où elle ne le rencontrerait pas…. Oui, vu comme ça on a plutôt l’impression d’avoir à faire au sac de Joséphine Ange Gardien, mais juré craché, c’était bien le sac de Sam… Remarquez c’est une blonde aussi, ceci explique peut-être cela, et leur charisme est à peu près semblable donc…

Euh… Revenons-en à cette chère Sam, qui donc, ayant saisi son sac et y ayant glissé son ordinateur portable, ses lunettes (qu’elle ne mettait que dans la solitude la plus absolue par pure coquetterie, ceci justifiant d’ailleurs peut-être son engouement pour le cher colonel O’Neill dont le moins qu’on pouvait dire c’est qu’il n’était pas le Casanova du siècle !!!), une cuisse de poulet qu’elle comptait dévorer pour le dîner et quelques bactéries qu’elle devait étudier, en espérant qu’elle n’étudie pas la cuisse de poulet tout en dégustant les bactéries, ce qui ne serait pas totalement invraisemblable, perdue qu’elle était dans la nostalgie de son Jack parti pour la capitale (mais ça je crois qu’on l’a déjà dit).

S’étant assuré que tout était en ordre dans son bureau, elle se dirigea donc vers la sortie. Ce qui signifiait bien entendu qu’elle devrait prendre l’ascenseur. N’ayant toujours rien compris au film, la gourde (ben oui, elle est blonde aussi…) appuya donc sur le bouton attendant que la cabine maudite s’arrêta à son étage. Lorsque les portes s’ouvrirent elle vit trois de ses collègues masculins qui la regardaient d’un air concupiscent et s’empressèrent de lui faire une place qu’elle n’hésita pas à occuper.

Bien qu’ayant déjà connu des aventures similaires, elle ne sembla pas prendre conscience de l’incroyable légèreté dont elle faisait preuve en s’engageant ainsi dans une cabine étroite en compagnie de trois mâles gavés de testostérone qui dardait sur ses attributs féminins (pourtant fort discret) des regards où seul un aveugle n’aurait pas pu lire le désir. D’un autre côté, comme elle n’avait pas chaussé ses lunettes, on peut excuser son manque de clairvoyance. Comme quoi la coquetterie conduit à de regrettables méprises.

Il lui sembla que l’ascenseur était fort lent, ce qui n’avait rien d’étonnant vu que l’un des trois hommes dont elle avait parfaitement oublié le nom, avait appuyé sur le bouton d’arrêt d’urgence tandis que le second déconnectait la caméra de surveillance. Plongée dans ses pensées, elle ne se rendit compte de l’anormalité de la situation que lorsqu’elle sentit une main venir se balader dans son pantalon, ce qui était pour le moins incongru.

- Ah non ! major ! gronda-t-elle.

- Oups ! s’excusa le militaire contrit. Je cherchais mes cigarettes et je crois que ma main s’est un peu égarée….

- Je n’ai pas vos cigarettes major ! répliqua-t-elle alors, trouvant l’excuse fort plausible. Et vous, vous avez perdu quoi colonel ? demanda-t-elle à son second compagnon dont la main glissait sur ses seins…

- Euh… Ben le briquet pour allumer la cigarette du major.

- Messieurs ça suffit ! explosa alors la blonde. Je vous signale que nous sommes ici dans un espace non fumeur ! De toute façon je n’ai ni cigarette ni briquet sur moi…

Bref, partie de cette façon, vous imaginez bien que la situation ne pouvait pas franchement tourner en faveur de la blondasse un peu godiche qui passa à la casserole en s’indignant haut et fort de l’insistance des trois militaires à vouloir absolument trouver à des endroits plus qu’improbables les objets qu’ils étaient bien trop stupides pour garder, comme elle le faisait, dans un grand sac.

Il faut croire que l’expérience ne lui déplut pas vraiment puisqu’elle gratifia ses trois compagnons de voyage d’un charmant sourire en quittant l’ascenseur. Elle fit quelques pas, l’air quelque peu préoccupé quand même. Puis elle revient en arrière à la grande inquiétude des trois mecs qui commençaient à se demander s’ils n’avaient pas fait une sacré bourde en se tapant la gourde.

- Euh… Excusez-moi messieurs mais…

- Oui major ?

- Euh… Nous n’aurions pas déjà eu ce genre de conversation il y a quelque temps ?

- Je pense que si major….

- Ah… Il me semblait aussi que la situation m’était familière….

- Oui, c’est la faute d’Angie !

- Angie ?

- Ben oui, la folle qui vous met toujours dans des situations impossible, dit l’un.

- Celle qui vous fait agresser dans tous les endroits possibles et imaginables, dit l’autre.

- Qui vous fait vivre des aventure totalement invraisemblables, reprit le premier.

- Comment ça ? demanda-t-elle, curieuse.

- Ben, par exemple, avec le colonel O’Neill…, expliqua le dernier.

- Quoi le colonel O’Neill ?

- Ben oui, genre : vous et le colonel O’Neill ?

- Moi et le colonel O’Neill faisant quoi ? s’enquit-elle, visiblement toujours obtuse.

- Ben… , reprit le premier gêné, on se demande bien pourquoi, ce qu’il s’était permis à son égard devant, théoriquement, lever tout embarras de ce type entre eux.

- Vous et lui quoi…, essaya d’expliquer le second.

- Moi et lui… quoi ?

Puis soudain, une lueur de compréhension s’alluma dans ses yeux clairs…

- Oh…. Vous voulez dire ??? Moi et lui ???? OOOOOOOOOOOOOOOOHHHHHH !

Elle en restait bouche bée, voyant soudain son rêve le plus inaccessible peut-être à portée de sa main.

- Et elle crèche où cette Angie ? questionna-t-elle alors.

- Allez-vous en savoir…. C’est elle qui écrit ! Pas nous !

- Evidemment…. Et du coup, je fais quoi moi pour qu’elle se décide à faire revenir le colonel ?

- Pas difficile…. Un petit tour en ascenseur avec nous…. conclut le premier, un sourire sans équivoque sur les lèvre tandis que ses compagnons opinaient vigoureusement du bonnet (bien que portant un képi), le teint déjà empourpré.

- Et bien s’il n’y a que ça pour lui faire plaisir…

Et La pauvre idiote, qui décidément n’avait toujours rien compris, retourna dans la cabine dont les portes se refermèrent pudiquement sur une scène interdite aux moins de dix-huit ans donc que nous ne développeront pas ici.

FIN


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Signat10Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)


Dernière édition par Cissy le Dim 31 Oct 2010 - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeSam 16 Oct 2010 - 22:53

LOL...

Tu as vraiment des idées bizarre ;) Mais merci ;)
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeDim 17 Oct 2010 - 21:35

Moi? Des idées bizarres??? :mangaclind\\'
A qui la faute? :mangaintero:


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Signat10Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Cali
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cali


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 2521
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 47
Localisation : juste derrière vous ^^

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 18:42

Cissy a écrit:
Moi? Des idées bizarres??? :mangaclind\'
A qui la faute? :mangaintero:

Non tu n'as besoin de personne pour avoir des idées tordus !


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam 626718suitsignCali ** Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam 246315cali10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t732-cali http://calixetera.livejournal.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 19:27

Mes idées sont droites, c'est vous qui êtes astigmates!!! :mangadémoniaqu :mangadémoniaqu


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Signat10Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Lillie
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Lillie


Féminin Zodiaque : Poissons
Signe Chinois : Serpent
Messages : 1588
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 35
Localisation : Erebor
Mon pairing du moment: : Sigrid/Fili
Mon Fandom du moment: : Le Hobbit

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeDim 24 Oct 2010 - 16:20

Complétement faux Cisssy, moi je suis seulement Myope et même flou je peu voir que tes idées son :censured:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t735-lillie
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeDim 24 Oct 2010 - 16:22

Désolée mais vu que tu vois ce que personne d'autre ne voit (il n'y a qu'à constater les couples que tu imagines!) tu n'es pas un critère de clairvoyance ma Lillie... :mangadémoniaqu :mangadémoniaqu


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Signat10Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
djorie
Le rêve devient ta réalité….
Le rêve devient ta réalité….
djorie


Féminin Zodiaque : Cancer
Signe Chinois : Coq
Messages : 2153
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 42

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeMer 9 Fév 2011 - 19:02

Personnellement je suis vraiment fan de tes idées bizarres et puis pas si bizarre que cela!!!!!

En tout cas elle m'a bien fait rire aussi par contre j'ai bien peur que Sam ne soit pas très tendre avec l'auteur.

Encore bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t1001-djorie http://meshistoires-slash.eklablog.com/
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeMer 9 Fév 2011 - 19:50

Merci Djorie... j'avais oublié cette galéjade dis-donc... Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam 822143 Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam 822143 Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam 822143


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Signat10Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
Invité
Invité
Anonymous



Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeMar 28 Mai 2013 - 8:14

qu est ce que sam ne ferait pas pour voir jack voler a son secours
Revenir en haut Aller en bas
Cissy
Moderatrice générale
Moderatrice générale
Cissy


Féminin Zodiaque : Lion
Signe Chinois : Tigre
Messages : 18907
Date d'inscription : 20/06/2009
Age : 61
Localisation : Normandie

Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Empty
MessageSujet: Re: Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam   Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Icon_minitimeMar 28 Mai 2013 - 22:05

Merci Jolinar... Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam 1990061059


Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Signat10Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam Cissy_10
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage (S. Guitry)
La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence. L'intelligence, elle, a des limites, tandis que la bêtise n'en a pas (C. Chabrol)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frenchficsfanart.com/t709-cissy
 
Stargate SG1 - Comme un air de déjà vu - G - Sam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Numb3rs - Déjà vu - Don/Charlie - G
» Numb3rs - La vie c'est comme ça - Don & Charlie - G
» Supernatural - Tu me manques déjà - Dean/Sam - G
» Numb3rs - Poseur de bombes - PG-13 - Don & Charlie
» (Poème] - En amour comme en amitié - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Fic Fanart :: Création en Mots :: Fanfiction-
Sauter vers: